Statue-de-la-liberté-état-policier

Ils la veulent pour stopper leur décadence et leur perte de pouvoir, pour sauver le dollar, monnaie étalon planétaire qui participe à leur hégémonie pour sauver leurs financiers (actionnaires de la FED) qui sont les vrais dirigeants américains, qu’importe le parti élu qui conservera la main mise sur les ressources énergétiques du bassin Méditerranéen, surtout  depuis les récentes découvertes de l’été 2013 sur les richesses des gisements Tamar et Leviathan. Ils veulent affaiblir la Russie dont l’influence monte de plus en plus et établir un mur entre l’Europe et la Russie de manière à conserver leur pouvoir sur l’Europe sans que la Russie ne puisse contrer ces influences. 
Dans son dernier article Paul Craig Roberts annonce ouvertement cette volonté :  

http://www.paulcraigroberts.org/2013/12/14/washington-drives-world-toward-w…
Washington Drives the World Toward War



Il est d’autant mieux placé qu’il a lui-même participé pendant plusieurs années aux décisions stratégiques américaines et sait comment le processus a lieu . Il a notamment été professeur au CSIS
Center for Strategic and International Studies ou l’on retrouve également un Bzrezinski  ou encore une Christine Lagarde.
Poutine est également totalement averti de cette volonté  et comme le meilleur moyen de préserver la paix est bien de préparer la guerre, c’est exactement ce qu’il fait en ce moment avec, en particulier,  sa déclaration du 12 Décembre dernier reprise par Paul Craig Roberts : 


Vladimir Putin addressed the offensive military threat that Washington poses to Russia. Putin said that Washington calls its anti-ballistic missile system defensive, but “in fact it is a signifiant part of the strategic offensive potential” and designed to tip the balance of power in Washington’s favor. Having acknowledged the threat, Putin replied to the threat: “Let no one have illusions that he can achieve military superiority over Russia. We will never allow it.”


Nous nous trouvons donc en fait en face d’un véritable  faisceau de présomptions qui donne un vrai contenu à l’article de Paul Craig Roberts .  alimenté par de nombreuses informations venant de multiples sources .. 
Les sources sont nombreuses, et se suffisent quasiment à elles-mêmes  pour comprendre dans quelle logique les USA essaient d’entrainer l’Europe. Il est donc essentiel de les citer, ce qui peut rendre la lecture de cet inventaire un peu fastidieuse, ce dont je prie les lecteurs de bien vouloir m’excuser. 


Et ils ne veulent pas la Guerre chez eux, mais bien chez nous , en Europe ou au Proche Orient, comme ils ont déjà tenté de le faire en Syrie. 


La liste des évènements suivants n’est pas un inventaire à la Prévert :  


Ce sont des évènements qui ont tous eu lieu récemment. 

Provocations en Mer de Chine entre bateaux américains et beaux militaires chinois 
http://worldnews.nbcnews.com/_news/2013/12/13/21895875-us-chinese-warships-…
Violation de l’espace aérien japonais par les Chinois 
http://www.ladepeche.fr/article/2012/12/13/1513514-iles-senkaku-tokyo-denon…

Les Russes ont compris et se préparent activement à cette éventualité en déployant des missiles Iskander le long des frontières Européennes :


http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-vaste-deploiement-de-missil…


Le 12 décembre, Rogozine a même fait une déclaration qui ne prête à aucune interprétation : 
La Russie est prête à employer l’arme nucléaire en cas d’attaque contre elle afin de protéger ses intérêts d’Etat.
C’est ce qu’a déclaré à la chambre basse du Parlement national le vice-Premier ministre de Russie Dmitri Rogozine. Il a annoncé que le Fonds russe des études prometteuses se pencherait sur l’élaboration d’une réponse technique et militaire à la stratégie des Etats-Unis de Prompt Global Strike (PGS).


http://french.ruvr.ru/2013_12_12/Dmitri-Rogozine-la-Russie-est-prete-a-employer-l-arme-nucleaire-contre-des-agresseurs-3365/



Les enjeux énergétiques du bassin Méditerranéen n’ont jamais été aussi cruciaux  et ils font intervenir la Turquie à qui l’Europe vient de supprimer les obligations de visas : 
La Turquie a signé lundi à Ankara avec l’Union européenne un accord de réadmission des migrants clandestins qui doit permettre, à l’horizon 2017, la levée de l’obligation de visa imposée par l’UE à ses ressortissants.
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1758914/2013/12/16/Pre…




Depuis les articles de William Engahl en 2012 décrivant de manière assez précise les enjeux énergétiques de la région, les forages  concernés et les exploitations s’avèrent de plus en plus prometteurs :


Rising Energy Tensions in the Aegean—Greece, Turkey, Cyprus, Syria


Tamar-Leviathan partners: Significant signs of gas in new reservoir
http://www.jpost.com/Middle-East/Tamar-Leviathan-partners-significant-signs…


On remarquera par ailleurs que le couple Clinton essaie à nouveau de saboter les efforts de paix avec l’Iran, en nous rappelant que Bill Clinton est LE CONSULTANT de Noble Energy, principale société qui ont été accordées les concessions d’exploitation  comme l’indique l’article du Jérusalem Post ci-dessus.


http://reseauinternational.net/2013/12/16/les-clinton-vont-ils-saboter-le-r… 



Certains politiques français  et américains sont visiblement totalement en phase


Les négociateurs français maintiennent leur ligne intransigeante dans la négociation sur les détails de la mise en œuvre de l’accord intérimaire de Genève sur le programme nucléaire iranien.


http://strategika51.wordpress.com/2013/12/16/iran-les-neo-conservateurs-americains-et-francais-sur-la-meme-longueur-donde/


En se référant aux accords de Genève qui viennent pendant le même temps  d’être violés par l’administration Obama !! 


Obama Violates Geneva Agreement
http://www.veteranstoday.com/2013/12/15/obama-violates-geneva-agreement/


Une fois de plus : Faites ce que je dis mais surtout pas ce que je fais. 


Enfin, la colère de l’administration américaine devant le NON Ukrainien en dit long sur les réels enjeux de ce partenariat UE/UKRAINE .. Et surtout, il est encore plus intéressant de regarder qui est cette fameuse « opposition Ukrainienne » dont on nous rebat les oreilles sur tous les médias Français. 


Et là on découvre avec surprise qu’une des trois composantes les plus importantes de cette opposition, du nom de Svoboda , n’est rien d’autre que l’ancien parti national socialiste Ukrainien  qui n’a abandonné la croix gammée comme symbole qu’en 2003 ! 


http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20131214.OBS9588/ukraine-combien-de-fa…


En dehors de l’article du Nouvel Obs, je ne peux que conseiller un article beaucoup plus complet sur le dessous des émeutes Ukrainiennes. 
Celui d’Alexandre Latsa, que nous saluons :

http://fr.ria.ru/blogs/20131211/199990522.html


En conclusion de son article , Paul Craig Roberts nous dit : 


Germany alone could save the world from war while simultaneously serving its own interests. All Germany has to do is to exit the EU and NATO. The alliance would collapse, and its fall would terminate Washington’s hegemonic ambition.


Tous les peuples Européens, Français en particulier peuvent bloquer ce processus belliqueux, à condition d’être informés de ce qui se passe vraiment et d’obliger les politiques à redevenir autonomes et souverains. Une première condition étant bien sûr l’abandon d’une monnaie unique qui n’est que le moyen de conserver le pouvoir  politique et économique aux financiers, américains en particulier. 


La Russie a réussi à éviter la Guerre en Syrie en Octobre dernier. 


WikiStrike appelle les peuples  Européens à se lever en bloc  pour contrer ce processus mortifère conduit  par un empire en perte de vitesse qui ne supporte pas cette diminution de son pouvoir face à la montée en puissance de la Chine et de la Russie. 


Les peuples en ont les capacités, ils en ont le pouvoir, à condition de le vouloir ; et pour le vouloir, il faut juste les informer de ce qui est réellement en train de se passer, qu’ils en prennent conscience  et qu’ils s’y opposent par tous les moyens…  


Quelque part , tout ceci est en train de devenir une véritable course contre la montre .


 Il y a quelques jours, Goldman Sachs faisait cet invraisemblable chantage à Cameron, essayant ainsi de bloquer un processus démocratique qui est le référendum prévu pour le maintien de la Grande Bretagne dans l’UE: 


Si la Grande Bretagne quitte l’UE, nous quittons la Grande Bretagne .
Goldman Sachs menace de quitter Londres.

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203165373523-goldman-sachs-menace-de-quitter-londres-634330.php


Goldman Sachs fait bien entendu partie des actionnaires de la FED. 


Les deux pays Européens ayant une dissuasion nucléaire et une armée sont la France et la Grande Bretagne. Si ces pays quittent l’Union Européenne, l’Europe ne peut plus servir de 51ème état, docile et inféodé, comme le prévoit l’actuel pacte transatlantique dont nos dirigeants refusent toujours de nous dévoiler le contenu exact, tellement ce contenu est explosif à tous points de vue, que ce soit en matière de politique étrangère  comme en matière de justice. 

Cf mon article sur le sujet : 

Justice arbitrale et Union Transatlantique : quand une justice privée remplace une justice indépendante




 Et cet exemple pourrait même faire des émules notamment en Espagne… 
Je n’irais pas jusqu’à  reprendre les termes du dernier discours d’un député Européen, Godfrey Bloom : 


« Ils vont vous pendre et ils auront raison » …  mais il est urgent de réagir, même sans pendaison. Godfrey Bloom ne parlait que des impôts , là nous parlons de choses encore plus graves.

Caro pour WikiStrike 

 

Source : Wikistrike

 

Publicités

4 pensées sur “Les USA veulent la guerre”

  1. Il n y a pas de décret pour la guerre.. U S A est un grand pays continent de culture de social développement justice et droits..se plain au monde pour la joie social et active.Par conséquence cela peut être concerner aux une nécessité de… comme contribution pour la sécurité humanitaire..une lutte et combat dans l idée chefs répondre aux interpellations d urgence défit de culture de paix social active…C est pour quoi l unité monde…aller a l allée du développement d une culture de paix possible et social..active../gda/

  2. La Russie envisage sur Rail des Missiles pour contrer le programme Global Strike américain

    Missile nucléaire sur rail
    Forces de missiles stratégiques photo © service de presse
    13:13 18/12/2013
    Tags : défense contre les missiles , Bulava , Nouveau traité START , Prompt Strike Global , Dmitri Rogozine , Sergei Karakaev , Russie , Moscou
    Nouvelles connexes
    • La Russie met en garde contre une riposte nucléaire au programme Global Strike US
    • Poutine claque à nouveau des Plans de défense antimissile américain
    • Défenses aériennes russes peuvent contrer « missiles hypersoniques même »
    • Forces de Missile russe à nouveau Missile lourd en 2020 – commandant sur le terrain
    • Nouveau départ ne s’arrêtera pas la course aux armements

    Moscou, 18 décembre (RIA Novosti) – Russie rédigera un plan dans l’année qui vient de déployer des missiles nucléaires sur rail comme une réponse possible au programme de Prompt Global Strike aux États-Unis, le commandant de son arsenal de missiles stratégiques a déclaré mercredi.
    « Un rapport du ministère de la défense a été soumis au Président et l’ordre a été donné à développer une conception préliminaire d’un système antimissile sur rail », a déclaré le lieutenant-général Sergei Karakaev.
    Le travail s’effectuera par l’Institut Moscou de technologie thermique – le développeur de la sous-marin-lancés Bulava des missiles nucléaires – dans la première moitié de l’année prochaine.
    Karakaev a ajouté que les responsables de la défense, après avoir analysé le système américain, a conclu « il est nécessaire de réexaminer la question d’un système de missile sur rail, compte tenu de sa capacité de survie accrue et l’étendue de notre réseau de chemin de fer. »
    Le plan des armes rail semble être une réponse à un programme américain appelé Prompt Global Strike qui inclut le développement de missiles à longue portée avec des explosifs conventionnels à la place des ogives nucléaires. Aux Etats-Unis, affirme que le programme augmenterait les options disponibles pour répondre aux menaces de haute priorité dans le monde entier. Un drone à grande vitesse et haute altitude a également été examiné dans le cadre du programme.
    Vice-premier ministre Dmitri Rogozine, qui supervise l’industrie de défense, il ya une semaine appelé le programme « la plus importante nouvelle stratégie développée par les États-Unis aujourd’hui » et a averti que dirigeants américains « doivent garder à l’esprit, que si nous sommes attaqués, dans certaines circonstances nous bien sûr répondra aux armes nucléaires. »
    Rogozine a récemment défendu les efforts russes à développer des armes de lancement aérien hypersoniques en contrepartie à une évolution similaire américains susceptible de faire partie du Prompt Global Strike.
    Les Etats-Unis ses plans pour une capacité de frappe en global rapide sous le Président George Bush de W. sur les préoccupations que les armes risquaient de déclencher une guerre nucléaire accidentelle.
    Contrairement aux missiles nucléaires basés à silo, l’emplacement des missiles sur rail peut être gardé caché et camouflée au milieu de la circulation ferroviaire commerciale. Le dernier des missiles nucléaires soviétique SS-24 Scalpel sur rail a été déclassé en 2005.
    La Russie insiste sur le fait que les missiles à longue portée avec des ogives conventionnelles devant compter pour le quota de vecteurs nucléaires imposées par le nouveau traité START signé par la Russie et les États-Unis en 2011.
    Nouveau départ n’interdit pas le développement de missiles sur rail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.