Côte d’Ivoire : Tentative d’assassinat de pro-Gbagbo, Abidjan rejette les accusations

Côte d’Ivoire : Tentative d’assassinat de pro-Gbagbo, Abidjan rejette les accusations

Abidjan Le 29 novembre 2013 © koaci.com

– Le gouvernement Ivoirien a rejeté ce lundi les accusations d’envoi d’agents au Ghana pour tenter d’assassiner ou d’enlever des partisans de l’ex-président Laurent Gbagbo, selon un rapport d’experts de l’ONU relayé ce lundi par BBC.

Le post envoyé sur Twitter par la BBC Afrique, ce lundi, indiquait : ” UN says it’s been told that #IvoryCoast has sent agents into #Ghana to kill or abduct supporters of the ex-Ivorian president Laurent Gbagbo ” (traduit : Les UN rapportent qu’il a été dit que la CI a envoyé des agents au Ghana pour tuer ou enlever des partisans de l’ex-président Laurent Gbagbo)

Les autorités Ivoiriennes qui ont réagi ce lundi,en rejetant en bloc les affirmations de ce rapport.

Selon ce document, le gouvernement ghanéen a indiqué en juillet aux experts, chargé de surveiller l’application de sanctions internationales contre le Liberia, qu’Abidjan avait “envoyé des agents ivoiriens dans le but d’assassiner ou de kidnapper des militants pro-Gbagbo réfugiés” au Ghana.

“Les autorités ghanéennes affirment avoir fait échouer au moins deux de ces missions” au début 2013, ajoute le rapport. Au moins un ancien partisan de Gbagbo, qui était rentré en Côte d’Ivoire, “a été enlevé et a disparu”.

Le rapport indique aussi que des mercenaires libériens ont été soudoyés pour les dissuader de mener des attaques contre la Côte d’Ivoire à partir du Liberia.

Les autorités ghanéennes affirment avoir “rassemblé des informations substantielles” sur des paiements effectués, depuis mai, par Abidjan à “d’importants mercenaires libériens” dont Isaac Chegbo et Augustine “Bush Dog” Vleyee.
Les paiements, effectués par un service dépendant du ministère ivoirien de l’Intérieur, avaient pour but de “recueillir des informations auprès de ces individus et de les dissuader de mener des attaques transfrontalières”, précise le rapport. L’un des mercenaires a indiqué avoir reçu 8000 dollars et d’autres 2000 dollars, versé à Abidjan.

Pour appel, suite à la crise post électorale de 2010-2011, de nombreux partisans de l’ex-président Ivoirien Laurent Gbagbo se sont réfugiés au Ghana voisin. Ces réfugiés ont souvent été accusés par les autorités Ivoiriennes de nombreuses attaques contre les forces de l’ordre pour tenter de déstabiliser le gouvernement Ouattara.

Nanita

Source : http://koaci.com/articles-87905

Cellule44

Rapport experts ONU

Il s’agit d’un rapport du groupe d’experts sur le Liberia. Lire particulièrement les pages 14 à 20 intitulées ” B. Frontière entre le Libéria et la Côte d’Ivoire’. Dans cette partie il est clairement indiqué comment: “Abidjan a tenté de faire assassiner des pro-Gbagbo au Ghana” 

Voir le document original de l’ONU ici  https://drive.google.com/file/d/0B0lFh4VoBC7Rb2xZRkc1dlBrYzd1SmQ5My0ycDJZeEFNbEVJ/edit?usp=sharing

Source : autorisée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils