La mise au point du Prof Alain Cappeau

La mise au point du Prof Alain Cappeau

1291bggbb-22-e13382449232371Objet : articles de ce jour dans la presse.

Chers amis, J’ai pris connaissance , probablement comme vous des propos qui ont fait la une, ce jour dans la presse ivoirienne.
Je ne veux pas faire un démenti officiel, parce que ça n’en vaut pas la peine, mais sachez que le Président Laurent Gbagbo, lors de l’entretien que j’ai eu avec lui le 13 septembre dernier, ne m’a fait aucune confidence, et si cela avait été le cas je me serai bien sûr abstenu d’en faire état.
Le 28 septembre, à Lyon lors de la venue de la responsable du FPI france et de l’ancienne députée de port Bouet, madame Bamba, on m’a demandé d’intervenir, j’ai pris la parole, 5mn en improvisant et j’ai seulement passé 3 messages (que j’avais déjà passés à Paris le 14 novembre) à savoir, 1/ remercier tous les patriotes pour le travail effectué 2/ Fédérer les forces vives de la société civile 3/ Qu’il n’était pas nécessaire de créer des partis politiques en France aujourd’hui.
Le rédacteur à mélangé ces 3 messages avec certains propos qui n’ont engagé que moi-même. Le Président par exemple ne m’a jamais parlé de LIDER! D’autant que Lider à été crée en Côte d’Ivoire et non pas en France! ” Rendons à César ce qui est à César” ! Et surtout ne mettons pas Laurent Gbagbo en porte à faux…surtout en ces temps sensibles. Trop de quidams parlent en son nom, à tord.
Comme je sais que tout le monde aujourd’hui est “à fleur de peau” je souhaitais, au moins pour mon cercle d’amitiés proches, faire cette mise au point.
Si nécessaire vous pouvez faire passer ce message, mais en choisissant l’interlocuteur.
Moi, je n’ai qu’une ambition et qu’une seule! Que Laurent Gbagbo sorte de là où il est,  ma vie sera alors remplie, et après je vivrai ma retraite calmement dans ma montagne, avec mes animaux.
Amicalement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils