Vladimir Poutine traite John Kerry de menteur

Vladimir Poutine traite John Kerry de menteur

Vladimir Poutine traite John Kerry de menteur

« Il ment. Et il sait qu’il ment. C’est triste ». Vladimir Poutine confirme aussi que la Russie maintiendra ses livraisons d’armes au gouvernement de Bachar Al-Assad

Vladimir Poutine

Le président de Russie Vladimir Poutine a reproché un mensonge au secrétaire d’Etat américain John Kerry à l’occasion d’une déclaration de ce dernier sur la Syrie.

Selon Poutine, il a regardé les débats sur la Syrie au Congrès des Etats-Unis et a été surpris par le commentaire de Kerry à propos de l’absence d’Al-Qaïda en Syrie.

Répondant à un parlementaire ayant posé la question de savoir si les positions d’Al-Qaïda en Syrie se renforceront après la frappe de l’armée américaine, Kerry a assuré que cette organisation terroriste était absente dans ce pays arabe. « Il ment. Et il sait qu’il ment. C’est triste », a déclaré le président au cours d’une réunion du Conseil des droits de l’homme.

« Le Congrès américain n’est pas qualifié à approuver l’usage de la force contre la Syrie»

Dans une interview accordée à l’Associated Press et à la première chaîne de télévision russe, diffusée mercredi sur le site Internet du Kremlin, le président russe n’exclut pas de donner son accord à une opération militaire en Syrie mais qu’il le fera seulement s’il est prouvé hors de tout doute que le gouvernement syrien a bel et bien utilisé des armes chimiques et que l’opération soit au préalable approuvé par le Conseil de sécruité des Nations unies.

« Le Congrès américain n’est pas habilité à approuver l’usage de la force contre la Syrie sans décision idoine du Conseil de sécurité des Nations unies et un tel feu vert de sa part constituerait un acte d’agression », explique Vladimir Poutine.

Le président Poutine fait également état au cours de l’entretien « d’opinion » selon laquelle les vidéos d’enfants tués lors présumés des bombardements chimiques du 21 août dernier, près de Damas, seraient une « compilation réalisée par des bandits liés à Al-Qaïda ».

En attendant la démonstration de la culpabilité de son allié syrien, Vladimir Poutine confirme que la Russie maintiendra ses livraisons d’armes au gouvernement de Bachar Al-Assad.

Sévérine Toche avec La voix de la Russie

Source Cellule44 : cameroonvoice.com

2 Replies to “Vladimir Poutine traite John Kerry de menteur”

  1. Dire que si vous me donnez la preuve que mon fils que j’ai bien éduqué a volé, et bien moi même je le corrigerais, c’est tout à fait sensé, moral aussi, que de couvrir mon fils même qu’il a volé; tout dans le cadre que je suis convaincu que mon fils n’a pas volé. Mais si quelque chose m’a échappé, et donc le doute, je vous demande vous qui accusez mon fils de me fournir la preuve du contraire. Sans preuve pour justifier votre accusation, devient de la calamité avec laquelle vous voulez endormir votre peuple et servir les Rothschild qui vous ont commandé cette guerre pour réaliser leur plan de nouvel ordre mondial, de nouveau Moyen-Orient pour construire le Temple de Salomon.

  2. Say that if you give me the proof that my son whom I well educated has stolen, and although myself I corrigerais, it is quite sensible, moral also, to cover my son even he stole; Being convinced that my son has not stolen. But if something has escaped me, and no doubt, I ask you who accuse my son to give me evidence to the contrary. Without evidence to substantiate your charge, becoming the calamity with which you want your people to sleep and serve the Rothschilds who you ordered this war to achieve their new world order plan, new Middle East to build the Temple of Solomon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils