Russie: deux nouveaux radars d’alerte précoce mis en service en 2014

Russie: deux nouveaux radars d’alerte précoce mis en service en 2014

L’équipe du site almanar

La Russie mettra en service en 2014 deux nouveaux radars d’alerte précoce “Voronej”, semblables à celui qui a détecté mardi le tir de missiles en Méditerranée, a annoncé mardi à Moscou le commandant des Troupes aérospatiales russes Alexandre Golovko.

“Nous construisons des radars de ce type à Kaliningrad et à Irkoutsk. Ils seront mis en service opérationnel en 2014”, a indiqué le général Golovko.

La Russie compte quatre radars préfabriqués de type “Voronej”. Deux radars Voronej-DM (ondes décimétriques) sont situés à Pionerski, dans la région de Kaliningrad, et à Armavir, dans le territoire de Krasnodar (sud). Deux radars Voronej-M (ondes métriques) sont déployés près de Saint-Pétersbourg et à Oussolie-Sibirskoïe, dans la région d’Irkoutsk (Sibérie orientale).

Le ministère russe de la Défense envisage de remplacer d’ici 2020 tous les radars datant de l’époque soviétique par ces nouvelles stations. D’autres radars “préfabriqués” pourraient être installés dans les villes de Petchora, de Barnaoul et d’Enisseïsk.

Par ailleurs, Moscou débloquera 500 milliards d’euros pour l’achat d’armements d’ici 2020, a annoncé  le vice-premier ministre et président de la commission gouvernementale russe pour l’industrie de la défense Dmitri Rogozine, en visite à Chisinau.

Comme la région Asie-Pacifique est prioritaire pour la Russie au XXIe siècle, elle doit “investir sans tarder dans le développement de l’Est du pays. Nous y transférerons des entreprises aéronautiques et de production de missiles. Nous débloquerons 500 milliards d’euros rien que pour l’achat d’armements et 100 milliards de dollars pour la modernisation des usines dans le cadre du rééquipement des forces armées russes”, a indiqué M.Rogozine qui participe à une conférence consacrée à l’intégration européenne de la Moldavie.

Commentant l’intention de Chisinau de signer un accord d’association avec l’UE, M.Rogozine, représentant spécial du président russe pour la Transnistrie (république autoproclamée sur le territoire moldave), a déclaré que la Russie n’avait pas l’intention de rivaliser avec l’Union européenne pour l’influence sur la Moldavie.

Selon lui, Moscou promeut sa coopération avec l’UE, mais elle accorde aussi une grande attention à la région Asie-Pacifique. “Ce sont la Chine, l’Inde, les deux Corée. L’UE est loin d’être le thème principal de l’ordre du jour mondial. Nous investissons nos fonds et intensifions nos rapports avec les pays de la région Asie-Pacifique et nous continuerons de le faire”, a noté M.Rogozine.

 

Source: Agences

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *