La presse américaine célèbre la défaite de la Suisse

La presse américaine célèbre la défaite de la Suisse

us fleet
Crédit photo : DR / Article publié le 30.08.2013

Et sa capitulation tous azimuts sur les dossiers fiscaux américains, français etc.

Le New-York Times signale à ses lecteurs l’acceptation de la Suisse du régime des amendes infligés à ses banques, “fermant la porte sur un ère de secret bancaire et d’évasion fiscale“.

Les banques suisses paieront des milliards et, à compter de ce jour, travailleront directement pour le fisc américain. Celles ne coopérant pas pourront désormais faire l’objet d’une procédure pénale.

“Ce programme nous donnera accès à des informations supplémentaires pour poursuivre ceux qui ont détenu des comptes offshore et ceux qui, ici et à l’étranger, ont ouvert ces comptes et facilité leur utilisation”,

a déclaré le procureur général adjoint James Cole. Bref, c’est l’hallali.

La presse française s’empresse de signaler cette nouvelle faiblesse, tandis que le principal fossoyeur de la souveraineté économique helvétique, la Conseillère fédérale Evelyne Widmer-Schlumpf, se congratule d’un “résultat avec lequel on peut vivre” très loin d’être suffisant aux yeux desprofessionnels concernés.

En clair, les grandes puissances suspendent momentanément leurs frappes et prolongent d’autant le délai pendant lequel il nous faudra survivre.

Et le chapeau d’Obama sur une pique au milieu du village, c’est pour quand ?

Source: LESOBSERVATEURS.ORG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *