Urgent – Rebondissement visite de Soro à Gagnoa: Mama et Kpogrobouo se videraient de leurs habitants pour ne pas recevoir Soro

Urgent – Rebondissement visite de Soro à Gagnoa: Mama et Kpogrobouo se videraient de leurs habitants pour ne pas recevoir Soro

Par IVOIREBUSINESS – Mama et Kpogrobouo se vident de leurs habitants à la veille de la visite de Soro à Gagnoa.

Photo: Jeunes du Fpi le week-end dernier devant la résidence du Président Laurent Gbagbo à MAMA..

Selon une source très crédible confirmée par plusieurs témoignages de villageois, Mama, le village du Président Laurent Gbagbo, se viderait en ce moment de ses habitants, pour ne pas avoir à accueillir Guillaume Soro demain 15 août.

Les villageois craignent aussi pour leurs vies face à la présence massive de chars de guerre, de canons anti-aériens et de cargos bourrés de troupes dans le village, et dont le but est de les obliger à accueillir Guillaume Soro.

Surtout après l’échec dimanche des négociations entre villageois et émissaires du président de l’Assemblée. En effet, la rencontre entre ces derniers et le chef du village entouré de ses notables au domicile de ce dernier, a accouché d’une souris.

Les deux camps se sont séparés après 3h de discussions, en campant chacun sur sa position. Selon nos informations, les émissaires de Soro Guillaume ont tenté de passer en force. Notamment Sekongo Felicien dont certains notables ont fustigé l’attitude : «Dans sa manière de parler, il ne recherchait pas de consensus puisqu’il voulait s’imposer par la force. Il nous a dit qu’on le veuille ou non, Soro Guillaume viendra à Mama ».
Alors que le chef de terre plaidait pour l’ajournement de cette visite avançant des arguments de bon sens: «La délégation que nous avons reçue a dit qu’elle est venue nous annoncer l’arrivée, vendredi, du président de l’Assemblée nationale à Mama. J’ai dit à la délégation que nous ne refusons pas cette visite, mais que la date indiquée ne nous arrange pas. Ce même vendredi, 5 corps à enterrer arrivent au village et qu’il serait mieux de fixer ensemble une date après notre période de deuil. La délégation a insisté en disant que Soro Guillaume est notre fils et qu’il veut participer aux funérailles. Nous avons répondu qu’il est certes notre fils, puisque quand Laurent Gbagbo était dans l’opposition et ensuite président, il nous l’a présenté ici, au village, comme son fils. Mais Soro Guillaume est aussi président de l’Assemblée nationale et donc la deuxième personnalité du pays. Nous ne pouvons donc pas le recevoir pendant des funérailles et dans la précipitation», a confié Goly Obou Joseph, chef de terre de Mama, à la presse depuis Mama.

C’est dans cette ambiance et face aux rumeurs d’attaque imminente des Frci pour mater toute rébellion contre l’arrivée de Guillaume Soro dans le village, que beaucoup de villageois ont préféré prendre la clé des champs, pour parer à toute éventualité.

Même son de cloche du côté de Kpogrobouo, le village de Charles Blé Goudé, où une partie des villageois a préféré fondre dans la nature ou dans les villages voisins avant l’arrivée du président de l’Assemblée nationale. Mais face à l’Appel du frère aîné de Blé Goudé à réserver un accueil chaleureux à Soro « car il fera libérer le président du Cojep », l’autre partie des villageois attend Guillaume Soro et sa délégation demain.

Inutile de dire que le village est profondément divisé sur l’attitude à tenir.
Pendant ce temps, les cadres de Gagnoa réunis autour du ministre Danon Djédjé, publiaient hier un communiqué dans lequel ils exigeaient purement et simplement, le retrait des étapes de Mama et de Kpogrobouo de la visite de Guillaume Soro, demain 15 août à Gagnoa.

Nous y reviendrons.

Patrice Lecomte avec plusieurs témoins joints sur place

Source : http://www.ivoirebusiness.net/?q=articles/urgent-rebondissement-visite-de-soro-%C3%A0-gagnoa-mama-et-kpogrobouo-se-videraient-de-leurs#sthash.h7mcHDzL.dpuf

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :