SI Ouattara PEUT ‘‘LIBERER’’ POURQUOI PAS LA CPI ?

Pour la libération provisoire de membres influents du FPI par Ouattara, nous devons nous réjouir avec Martin L. King d’avoir taillé  »une pierre d’espoir dans une montagne de désespoir »; et dire avec Richard Wright, qu’une  »lueur d’espoir peut poindre même des nuits les plus désespérément noires ». Un acte tardif de Continuer la lecture

Publicités
Publié le