Nous Suisses, nous n’avons pas besoin d’autres accords avec l’UE – encore moins à ce prix

Nous Suisses, nous n’avons pas besoin d’autres accords avec l’UE – encore moins à ce prix

mw. «Sans superstructure institutionnelle, aucun nouveau contrat d’accès au marché ne sera conclu avec l’UE.»

A cela il faut ajouter: il est très douteux, que le peuple suisse veuille et ait besoin d’autres accords avec l’UE. Vu les expériences faites jusqu’à présent (le grand nombre d’immigrés, l’avalanche de camions, les «aides à l’enseignement» tels Pisa et Bologne, le soi-disant trafic aérien libre avec de plus en plus de restrictions de la part de notre voisin du Nord, des pressions constantes sur la place financière suisse malgré des accords sur la fiscalité de l’épargne très généreux etc.), ce n’est pas la Suisse qui tire de grands avantages des traités tels qu’ils existent à ce jour. Les intérêts des multinationales ne coïncident pas avec les intérêts de la Suisse.
Prenons de ces accords, dont le Conseil fédéral veut faire un paquet nommé «Bilatérales III», les exemples les plus graves:

LIre la suite ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *