Affaire Gbagbo à la Haye – Maitre Tricaud sonne encore la charge/ « NOUS ALLONS RIDICULISER LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE »

Affaire Gbagbo à la Haye – Maitre Tricaud sonne encore la charge/ « NOUS ALLONS RIDICULISER LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE »

La procédure concernant Laurent GBAGBO à la CPI devrait connaître dans quelques semaines une autre allure. Maître Norbert Tricaud, avocat à la CPI, croit fermement que le collectif des avocats de GBAGBO devrait pouvoir avec les éléments en leur possession, obtenir sa libération…

« Lorsqu’on constate l’insuffisance des preuves contre un prévenu, la loi veut qu’on le libère. On doit donc libérer le président GBAGBO… » Spécialiste des arcanes de la cour pénale internationale, où il défend le sénateur congolais Jean Pierre Bemba et suit de très près la procédure concernant l’ex-président ivoirien, Maître Norbert Tricaud a fait cette déclaration ce dimanche 4 août 2013 à la place de la république à Paris. Et ce, à l’invitation du cri-panafricain de Willy Bla qui continue de tenir le flambeau de la mobilisation des patriotes panafricains contre la forfaiture qui se joue à la CPI.

Venus de tous les arrondissements de l’île de France, et des grandes villes Françaises, les panafricanistes ont occupé la place de la République pour écouter les leaders des différentes associations patriotiques. Willy Bla, Zap Krasso, Topo Léontine, Franck Lutté, Keï Vaho martine, Ephrem Biaka Boda, pour ne citer que ces quelques infatigables combattants de l’instauration de la démocratie en Côte d’Ivoire, ont profité de l’opportunité pour donner d’importantes contributions. On notera pour l’essentiel qu’ils ont tous fait chorus pour dénoncer le parti-pris flagrant de la CPI contre Laurent GBAGBO.

QUE VA CHERCHER SORO A GAGNOA?

Ils n’ont pas par ailleurs manqué d’indexer la communauté internationale totalement impuissante face à la dictature du régime Ouattara qui continue d’opprimer et d’affamer impunément les ivoiriens. Actualité oblige, ils se sont aussi prononcés contre l’indécence de la volonté de M. Soro Guillaume d’aller en visite sur les terres de Laurent GBAGBO à Gagnoa. Alors qu’il l’a trahi en contribuant à la chute de son régime, bien que ce dernier lui ait tout donné et ouvert son cœur. « Les esprits des fils et filles de Gagnoa qui sont tombés sous les balles assassines de la rébellion et du régime de Ouattara attendent Soro à Gagnoa pour lui souhaiter bon vent… » Martèlera à ce sujet ZAP Krasso du COJEP France.

DES TEMOINS VONT DEPOSER EN FAVEUR DE GBAGBO

Maitre Norbert Tricaud, l’invité spécial de la manifestation conclura pour sa part cet important rassemblement par ces mots : « La CPI insiste. Mais je peux vous dire ici ce soir que le président Laurent GBAGBO va être libérer. Je vous informe que des journalistes européens qui ont compris la cause du président GBAGBO sont allés récemment lui rendre visite il ya quelques jours. Ils lui ont passé le message que d’autres témoins sont entrain de se lever pour totalement balayer les accusations de la CPI. Nous collectifs d’avocats allons faire venir d’autres témoignages. Soyez tranquilles, nous allons bientôt ridiculiser la cour pénale internationale… »

De Augustin Djédjé Djedjenet64@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :