Détention illégale de Charles Blé Goudé LE COJEP FRANCE SONNE LA MOBILISATION

Détention illégale de Charles Blé Goudé LE COJEP FRANCE SONNE LA MOBILISATION

Il n’est pas question d’oublier. Le samedi 13 juillet 2013 de 14 h à 20 h à la place de la république de Paris se tiendra un sit-in organisé par le Conseil de la Diaspora pour la Restauration de la Démocratie et la Défense des Droits de l’Homme en Côte d’Ivoire (CDR-CI) appuyé par le COJEP France. Objectif : réclamer la libération de Charles Blé Goudé détenu illégalement et au secret en Côte d’Ivoire.

Vous souhaitez vous faire une idée du drame qui se joue actuellement en Côte d’Ivoire ? Il suffit pour cela de vous attarder sur cette atmosphère politique délétère faite d’arrestations au quotidien, de détention arbitraires et illégales, de brimades et de torture dans les domiciles privés, de privation et de séquestration, de clientélisme et de rattrapage ethnique le tout enveloppé d’une morgue insolente sans pareille des tenants actuels du pouvoir. Vous aurez ainsi fait d’une traite, le tour de la nouvelle Côte d’Ivoire que Alassane Dramane Ouattara propose aux ivoiriens et à la communauté internationale. Tout est dit.

Toutefois, les démocrates ivoiriens et panafricains de la Diaspora ont décidé de ne pas baisser les bras face cette grisaille. Tel est sans nul doute l’objectif principal des organisateurs, COJEP en tête, du sit-in qui se tiendra le samedi 13 juillet 2013 de 14 h à 20 h à la Place de la république de Paris pour exiger la libération de Charles Blé Goudé enlevé le 17 janvier 2013 au Ghana et détenu depuis en Côte d’Ivoire.

Comme on le sait, le leader des jeunes patriotes de Côte d’ Ivoire est maintenu dans un lieu secret, dans des conditions ignorées et sans aucune possibilité pour ses avocats, les organisations des droits de l’homme et encore moins sa famille d’avoir accès à lui. Chose impensable dans une nation qui dit prôner la démocratie et le droit à la différence politique. C’est pourquoi, face au silence troublant, coupable et inquiétant des autorités ivoiriennes, de nombreuses questions intrigantes ont vu le jour. Charles Blé Goudé est-il encore vivant ? Pourquoi n’est-il pas emprisonné avec les autres détenus pro-Gbagbo ? Au nom de quel secret d’Etat ses avocats et sa famille n’ont-ils pas accès à lui ? Serait-il en deal avec Ouattara ?

Zap Krasso du COJEP France, le CDR-CI et les intellectuels panafricains qui feront des communications importantes ce samedi 13 juillet à la place de la République répondront sans nul doute à toutes ces interrogations centrales.

Source :http://www.eventnewstv.tv/articlesEdition/articoli/article_1373363299/machetta.php

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils