Vive le Deutsche Mark et démerdez-vous !

Vive le Deutsche Mark et démerdez-vous !

Je suis Allemande, vivant en France depuis 20 ans. Il m’arrive de traverser la frontière, et à l’occasion, je « prends la température politique locale ».

Je tiens à vous informer que, depuis le 14 avril, s’est créé un parti anti-euro nommé « Alternative für Deutschland », pour lequel je vais voter en mois de septembre (Bundestagswahl).

Sachez que les Allemands en ont assez de payer pour les pays du Club Med (ce que vous appelez les pays des « combinazioni »).

Les Allemands travaillent de 38,5 à 40 h/semaine, jusqu’à l’âge de 67 ans, sans CMU (tout le monde paye, soit assurance privée ou par statut de salarié) et le HARZ 4 1.

Schröder (un socialiste !) a fait des réformes structurelles que Chirac a oublié d’entreprendre alors qu’il avait la majorité pour les faire (au moment des élections contre Le Pen).

Jacques Delors, père d’un enfant mort-né (je parle de l’euro, pas de Martine Aubry) est bien français… Valéry Giscard d’Estaing, père d’une Constitution européenne avortée par les Français est lui aussi bien français…

Si Merkel n’est pas réélue (pour la question de l’euro, d’ailleurs), l’Allemagne quitte le navire.

Vive le Deutsche Mark, démerdez-vous et arrêtez de prendre les Allemands pour des impérialistes !

Bonne chance à vous et votre pays.

Marianne Mayer, le 19 mai 2013
  1. La loi Hartz IV est la quatrième étape de la réforme du marché du travail menée en Allemagne par le gouvernement Schröder de 2003 à 2005. C’est la partie la plus controversée de ces réformes qui a donné lieu à plusieurs semaines de manifestations à la fin de l’été 2004. Avec cette réforme, les indemnités de chômage ne sont plus versées pendant 32 mois mais pendant seulement 12 mois… 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :