La faute lourde du frère Cahuzac

La faute lourde du frère Cahuzac

LE 3 AVRIL 2013 11H32 | PAR

FRANÇOIS KOCH

En commettant un mensonge d’État, le frère Jérôme Cahuzac a manifestement aussi trahi les idéaux de la franc-maçonnerie, surtout ceux de son obédience, le Grand Orient de France (GODF), où il est passé sous le bandeau en 1996, dans l’atelier parisien « Locarno 28 » et non pas à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne), commune dont il fut maire.

En mentant devant les députés (et les caméras de télévision), qui plus est un mensonge aussi grave,Jérôme Cahuzac a volontairement traîné dans la boue ce que les frères de son obédience ont de plus cher au cœur : la République et sa représentation parlementaire.

lire la suite ici

One Reply to “La faute lourde du frère Cahuzac”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :