Nigeria : Des collégiennes inventent un générateur électrique qui carbure à l’urine

Nigeria : Des collégiennes inventent un générateur électrique qui carbure à l’urine

nigeria.PNG

Duro-Aina Adebola, Akindele Abiola, Faleke Oluwatoyin et Bello Eniola ont toutes les quatre entre 14 et 15 ans et ont inventé un générateur électrique fonctionnant à l’urine

Le procédé est simple : l’urine est placée dans une cellule d’électrolyse qui sépare l’urée en azote, eau et hydrogène. L’hydrogène est capté, filtré et capturé dans une bouteille de gaz pour être ensuite envoyé dans le générateur. Selon le Daily Mail qui rapporte l’événement, un litre d’urine à permis de produire 6 heures d’électricité.

Une application commerciale de ce procédé impliquera un système de sécurité relativement élaboré. En revanche, le carburant est gratuit, abondant et renouvelable…

Sources : Agence Ecofin / AFP / Daily Mail / Le Journal du Siècle

2 Replies to “Nigeria : Des collégiennes inventent un générateur électrique qui carbure à l’urine”

  1. Voilà Mr Phillippehua’s Cellule 44 aussi mon commentaire pour ces questions de milieux. Je vous présente mes salutations distinguées de me donner tant d’informations et de documentations. Pour ce sujet voilà mon commentaire. Cette cellule d’électrolyse qui sépare l’urée en azote, eau et hydrogène, peut être construite en utilisant l’énergie solaire, cellules photovoltaïques produisant un courant continu c’est-à dire à polarité dont l’anode et la cathode trompés dans le bain avec un cloche pour chaque électrode pouvant recueillir les gazes libérés. Sans urine, rien que de l’eau, l’on peut obtenir l’oxygène utilisable dans les hôpitaux, pour l’industrie, soudure et mille autre utilisation, pour l’hydrogène sous pression, dangereux au contacte avec l’oxygène, réaction exothermique, est déjà utilisé dans les voiture hybrides moteur à hydrogène qui consiste à réunir l’hydrogène et l’oxygène pour reproduire de l’eau. Maintenant pour ce qui concerne l’utilisation de l’urine, Il faut de l’énergie gratuite également telle que celle nous venant du soleil récupérée par des plaques de cellules photovoltaïques pour que tous ces précédés soient rentable. L’hydrogène est capté, filtré et capturé dans une bouteille de gaz sous pression bien sécurisée pour être ensuite envoyé dans le générateur. Quant à l’urine, elle est déjà utilisée en Suède ajoutée dans une certaine proportion au Diesel pour gros camions de transport pour réduire la pollution dégagée par l’évacuation des gazes échappés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :