Voici le texte (qui a été actualisé depuis) qui a été écrit lors de la création du compte Facebook, le 14 décembre, pour soutenir la famille de la petite Émilie Parker:
Alan Prothero and I have set up an account at America First Credit Union to help Robbie Parker and his family with their immediate needs due to their loss of their beautiful girl in the shooting this morning in Conn. You can put funds in the account or give them directly to me or Alan. Please contribute what you can and spread the word: Emilie Parker Memorial Account at America First Credit Union. Account #9056862.
Et pourtant, sur cette même page Facebook créée en mémoire de la petite Émilie assassinée, on peut lire plus bas dans le fil des messages que les informations disponibles ne permettent pas de savoir si Émilie est dans l’école ou si elle a été dirigée vers l’hôpital.  Il est écrit que les parents ne savent pas si Émilie a été assassinée, ils savent seulement qu’elle est une des victimes impliquées au moment où le tueur est entré dans l’école.  Les créateurs de la page disent qu’ils n’ont pas de détails, qu’ils ne savent pas ce qu’il advient de la petite.  Ils ne savent pas si Émilie Parker est morte, mais ils ont créé une page Facebook en sa mémoire ainsi qu’un fond d’aide à la famille!
Quelqu’un a une explication parce que moi, je suis sidérée!!!Et… lors de la mortalité d’un proche de la famille, dans les heures qui suivent l’annonce de la terrible nouvelle, est-ce que la création d’un fond d’aide est une pratique courante?
Source: consciencedupeuple.
Publicités
Publié dans : USA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.