Publicités
Tsunami au Japon: une 1ère vague d’un mètre a touché la côte nord-est

Tsunami au Japon: une 1ère vague d’un mètre a touché la côte nord-est

TOKYO – Une première vague d’un mètre a touché vendredi la côte nord-est du Japon, selon l’Agence nippone de météorologie, qui a lancé une alerte au tsunami à la suite d’un violent séisme de magnitude 7,3 survenu au large de l’archipel.La vague d’un mètre de haut a été mesurée à 18H02 (09H02 GMT) sur la côte de la ville d’Ishinomaki, cité la plus meurtrie le 11 mars 2011. L’alerte a été maintenue.

Le tsunami qui menace le nord-est du Japon pourrait atteindre deux mètres sur la côte de la préfecture de Miyagi (où se trouve la ville d’Ishinomaki), et 50 centimètre ailleurs, ont mis en garde les autorités, demandant aux personnes de s’éloigner des côtes si possible vers des hauteurs.

L’alerte au raz-de-marée concerne une longue partie de la côte Pacifique du Japon, soit plus de 500 km du nord au sud, de la pointe sud de l’île septentrionale de Hokkaido jusqu’à la côte située à l’est de Tokyo.
Les avertissements étaient relayés en continu par les médias japonais et via les sites d’informations officiels, avec des alertes diffusées par les ministères et autres institutions sur Twitter.

(©AFP / 07 décembre 2012 10h30)

Neuf blessés lors d’un séisme de magnitude 7,3 sur le Japon

L’alerte au tsunami lancée après un violent séisme au large du Japon a été levée vendredi peu avant 19h30 (11h30 en Suisse) sur l’ensemble de la côte Pacifique, a annoncé l’Agence de météorologie sur son site Internet. Une vague d’un mètre de haut a été mesurée.

L’agence avait prévenu à 17h23 de l’arrivée d’un raz-de-marée et demandé aux citoyens de s’éloigner des côtes, notamment dans la préfecture de Miyagi. Elle redoutait une vague de deux mètres de haut après le tremblement de terre de magnitude 7,3 survenu au large de la côte Pacifique.

Les autorités n’ont signalé ni morts ni dégâts majeurs dans l’immédiat.

Sur l’échelle japonaise d’évaluation des secousses sismiques, qui comporte sept niveaux, le séisme de vendredi a été mesuré à “cinq moins” dans la préfecture de Miyagi. Cette estimation signifie que des routes ou des bâtiments faiblement résistants aux secousses ont pu être endommagés.

Une série de quatre premières vagues, dont la plus haute mesurait un mètre, a touché trois préfectures du nord-est (Miyagi, Iwate et Fukushima), a précisé l’agence. A 19h00 locale, la télévision publique NHK faisait état de neuf personnes blessées dans le Tohoku.

Neuf blessés

L’Agence de météorologie japonaise a assuré que le système prévenant la population de l’imminence d’un puissant séisme avait bien fonctionné. Quelques secondes avant la secousse, les autorités et les médias audiovisuels ont lancé un signal pour avertir les habitants des régions concernées.

Le séisme a surpris le Premier ministre, Yoshihiko Noda, en pleine campagne électorale à neuf jours des élections législatives. Il a immédiatement regagné son bureau à Tokyo, où les immeubles ont également fortement tremblé bien que la capitale soit distante de plusieurs centaines de kilomètres de l’épicentre.

Transports perturbés

L’agence Jiji a indiqué par ailleurs que les trains express Shinkansen desservant le nord-est du pays avaient été stoppés. Une partie du service a toutefois été rétablie un peu plus d’une heure après la secousse. La circulation a été complètement arrêtée sur la principale autoroute du Tohoku.

(ats / 07.12.2012 12h16)

 

Voir  la vidéo ci-dessous

Source : http://www.romandie.com

Cellule44

Nous vous invitons a voir la suite des évènements pour la fin de l’année avec des chiffres très cohérents  Ici

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :