titre-foncier-eglise.PNG

Comme nous vous l’annoncions l’église des assemblées de Dieu est bien propriétaire du terrain où se trouve son église de Cocody à Abidjan. Voici le titre foncier brandi par les responsables de cette église. (voir l’image ci-dessus)

Il faut rappeler que Cissé Bacongo, qui fait partie du gouvernement Ouattara depuis quelques jours a décidé de détruire les installations de cette églises. Le 6 Novembre dernier, ses caterpillars ont abattu le portail et certaines structures de l’église causant des destructions pour un montant de 16 millions de francs CFA. Hier 07/11/2012, les caterpillars sont revenus, mais les fidèles de l’église ont formé un bouclier humain, ce qui a empêche la destruction de leur église.

Ce matin même scenario, les caterpillars se sont à nouveau heurté aux fidèles qui ne comprennent pas pourquoi le gouvernement Ouattara s’acharne à vouloir détruire une église qui détient tous les titres fonciers.
A titre de rappel, plusieurs mosquées construites abusivement à Abidjan ont été épargnées lors des opérations d’assainissement initiées par le gouvernement Ouattara. L’on ne comprend pas cet acharnement du gouvernement Ouattara contre les lieux de culte de certaines communautés chrétiennes.
DERNIÈRE HEURE 17H00 GMT URGENT!!!! LE RESPONSABLE DE L’ÉGLISE DES ASSEMBLÉES DE DIEU DE COCODY VIENT DE LANCER UN APPEL A TOUS SES FIDÈLES AFIN QU?ILS SE RENDENT DEVANT LEUR ÉGLISE DE COCODY QUE LES CATERPILLARS DE OUATTARA SONT ENTRAIN DE VOULOIR DÉTRUIRE EN CE MOMENT

ACC- Côte d’Ivoire

Vidéos, Manifestation des Chrétiens des AD de Cocody contre la démolition de leur Temple

 L’Eglise des Assemblées de Dieu de Cocody détient le titre foncier qui lui donne le droit de propriété des 31.000m2 qu’elle occupe. Au regard des textes qui régissent le domaine foncier urbain, le titre foncier est inattaquable. Mais le Ministre Cissé Bacongo de l’Enseignement Supérieur a entreprit depuis plusieurs jours des casses dans le domaine de l’Eglise dont les dégâts se chiffrent à 16 millions de F CFA.

Les fidèles chrétiens de cette Eglise se sont regroupés, hier jeudi 08 Avril 2012 chant et louant Dieu pour protester contre la décision du Ministre de Ouattara de démolir leur temple.

20:36 Écrit par Alain Doh Bi

Dramane Ouattara et l’inauguration du rattrapage religieux!!!

Dramane Ouattara et l’inauguration du rattrapage religieux

Un homme ne se reconnait pas au nombre de fois qu’il a annoncé de bonnes actions qu’il accomplirait à court ou bien à moyen terme. C’est l’acte qu’il pose en permanence qui le fonde en tant qu’entité respectueuse de la morale ou non. Or selon le démagogue Alassane Dramane Ouattara, la valeur du propos vaut l’acte et ce faisant, la promesse faite à coup de vocifération haineuse et de mensonges de toutes sortes, vaudrait donc son pesant d’or au moment de faire les comptes. Aidé de sa compagne, une barbouze en talons aiguille, le criminel de Kong a promis à certains hommes et à certaines femmes de la Côte d’ivoire qu’il était mieux à même de les faire entrer dans une nouvelle dimension financière.

Ces pauvres d’esprit comme il y en a beaucoup sur le continent noir, ont enfilé leurs vêtements d’apparat puis ont embouché leurs trompettes pour faire l’apologie d’un génocidaire. En ce moment-même, aux sons des balafons et des tambours du rattrapage ethnique, le gars des solutions qui n’a jamais trouvé de solutions à sa propre vie, s’est mis à détruire les LIEUX SAINTS de l’Eglise des Assemblées de Dieu.

Ainsi, sans se gêner pour le moins du monde, Alassane Dramane a décidé d’éteindre la voix de quelques religions de notre pays. La démarche inacceptable du rattrapage ethnique est remplacée par celle tout aussi indigeste du rattrapage religieux. Crédité de toute impunité franco-onusienne puis de la passivité des ivoiriens, le rejeton préféré de la françafrique et ses acolytes que sont Cissé Bacongo et Hamed Bakayoko ont, réduit en miettes le temple de milliers de nos compatriotes croyants.

Cette profanation en bande organisée fait certainement le bonheur des “rattrapeurs”. Mais hélas, elle fait le malheur de ceux qui ont bâti, à la force de leurs muscles et avec leurs deniers propres, ce lieu de culte. Après cet autre crime impuni, à quoi assisterions-nous à l’avenir? Par sauts de puce vicieux et réguliers, Alassane Dramane Ouattara et ses parrains ont mis à contribution notre détermination.

Lorsqu’ils ont kidnappé le Président Laurent Gbagbo, si nous les avions affrontés, jamais dans la Côte d’ivoire d’aujourd’hui, il n’y aurait de rattrapage ethnique. Il n’y aurait jamais eu de rattrapage religieux non plus. Nul homme n’aurait conduit des engins de chantiers dans le seul but d’aller détruire un quelconque lieu de culte ivoirien. A ce rythme où vont la folie de Ouattara et son calendrier de massacres, si nous croisons les bras et remettons tout à je ne sais quelle sainteté, dans les jours et semaines à venir, nous aurons droit à des nuits de cristal. Et ce jour-là, quand les “rattrapeurs” auront détruit tous les commerces et maisons de ceux qui ne sont pas de leur bord ethnique, nous n’aurons que nos yeux pour pleurer.

*******************’
Athanase Zokou

Infodabidjan.net

Si les chrétiens ivoiriens pouvaient comprendre l’avantage des cellules de maisons pendant les persécutions,ils pourraient ainsi ,échappés à bien des drames….

Cellule44

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.