Publicités

Jour : 2 novembre 2012

LE PRIX DE L’OPROBRE

LE PRIX DE L’OPROBRE

    A peine dix-huit mois d’exercice du pouvoir, ça sent déjà le roussi pour le régime Ouattara. Ce n’est pas que d’une odeur de « brûlé » qu’il s’agit, mais aussi et surtout de cadavres d’ivoiriens dans des fosses communes en putréfaction avancée, d’affreuses plaies purulentes des suites de tortures, d’actes barbares et inhumains… exercés sur des…

Read More Read More

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :