Publicités
L’ambassadeur de France reconnait Laurent Gbagbo comme autorité légitime de Côte d’Ivoire jusqu’en avril 2011

L’ambassadeur de France reconnait Laurent Gbagbo comme autorité légitime de Côte d’Ivoire jusqu’en avril 2011

Invité de RFI ce matin, (1), Jean Marc Simon ambassadeur de France en Côte d’Ivoire au moment des élections et de la crise électorale, rend « hommage » au Général Dogbo Blé Bruno et « curieusement » reconnait Laurent Gbagbo comme autorité légitime de Côte d’Ivoire jusqu’en avril 2011.
Ecoutez, écoutez, au delà de certains clichés et autres partis-pris traditionnels, beaucoup de vérités sortent de la bouche de celui qui fût aux premières loges et un des acteurs clés de ce que Charles Onana a appelé « le coup d’état ».

 

 

 

 

 

Audio :

INV_AFR_02_10_JEAN_MARC_SIMON_EX_AMBASSADEUR_A_ABIDJAN

 

Cellule44

 

(1)

Naissance et études

Jean-Marc Simon naît le 1 ou le  à Senlis (Oise)2.

Il effectue sa scolarité au Lycée Pierre d’Ailly à Compiègne et obtient un baccalauréat de Philosophie. En 1964, il entame des études de droit à l’Université de Paris II qu’il quitte quatre ans plus tard avec une maîtrise en droit public.

De 1970 à 1972, il est stagiaire du Cycle préparatoire à l’École Nationale d’Administration.

Carrière diplomatique

Jean-Marc Simon entre au Quai d’Orsay en 1968 où il occupe la fonction de Rédacteur à la Direction du personnel et de l’administration générale. En décembre de la même année, il est nommé vice-consul et chef des services administratifs et financiers de l’Ambassade de France au Sénégal.

  • À partir de 1972 et jusqu’en 1977, il est premier secrétaire à l’Ambassade de France aux Philippines.
  • En 1977 et 1978, il rejoint en tant que chargé de mission les cabinets des Secrétaires d’État aux Affaires Etrangères Pierre-Christian Taittinger et Jean-François Deniau (gouvernement de Raymond Barre).
  • De 1978 à 1981, il est conseiller technique pour l’Asie et l’Amérique latine au cabinet de Jean-François Poncet, ministre des Affaires étrangères .
  • En 1981, il intègre la Mission permanente de la France auprès des Nations unies à Genève en tant que conseiller.
  • 1982 à 1984, premier conseiller à l’Ambassade de France à Lima au Pérou.
  • 1984 à 1986, premier conseiller à l’ambassade de France à N’Djamena au Tchad.
  • 1986 à 1988, il est nommé conseiller pour les Affaires Africaines au cabinet de Jean-Bernard Raimond, Ministre des Affaires Etrangères.
  • 1988 à 1993[réf. souhaitée], il est consul Général à Beyrouth1.
  • En 1993[réf. souhaitée], il est en poste à Téhéran (Iran) en qualité de Premier Conseiller1.
  • De 1993 à 19963, il rejoint le ministère de la Coopération à Paris où il occupe d’abord la fonction de Directeur de Cabinet Adjoint de Michel Roussin, ministre de la Coopération avant d’être directeur de Cabinet successivement de Bernard Debré, ministre de la Coopération (1994),puis de Jacques Godfrain, ministre délégué à la Coopération (1995).

En Afrique[modifier | modifier le code]

  • De 1996 à 2001, Ambassadeur, Haut Représentant de la République Française en République Centrafricaine1.
  • De 2001 à 2003, Ambassadeur de France au Nigeria et représentant permanent auprès de la CEDEAO (Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest)
  • De 2003 à 2008, ambassadeur, Haut représentant de la République Française au Gabon4, ainsi que Représentant Permanent auprès de la CEEAC, (Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale) et ambassadeur non résident à Sao Tomé et Principe
    • En juillet 2007, lui et le président gabonais, Omar Bongo Ondimba évoquent au palais présidentiel de Libreville, la possibilité d’un déplacement du président français, Nicolas Sarkozy dans la capitale5
  • De 2009 à 2012, Ambassadeur en Côte d’Ivoire.
    • En janvier 2011, Laurent Gbagbo retire ses accréditations à Jean-Marc Simon6.
    • Dans la crise qui secoue le pays en mars 2011, il fait le tour de la communauté française pour demander à ses compatriotes de rentrer en France ou de s’éloigner pour quelques instants de la Côte d’Ivoire7.
  • En octobre 2011, Jean-Marc Simon est élevé à la dignité d’Ambassadeur de France8. (source Wikipédia)

 

Rajout Cellule44 du 22 mai 2019

Ce que wikipédia ne dit pas, c’est qu ‘en 2018 Jean Marc Simon  est le Conseiller de Wattara

 

pour en savoir plus

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :