Mardi 25 septembre 2012, Ossou Court—-Le juge Aboagye TANDOH a d’abord planté le décor du procès avant de s’adresser à l’accusation.

Le juge Aboagye TANDOH à l’Accusation : Veuillez fournir enfin les preuves contre M. KATINAN.

L’Accusation  au Juge Aboagye TANDOH : Nous ne sommes pas prêts, parce que nous n’avons pas encore pu traduire les documents fournis par les autorités ivoiriennes.

Le juge Aboagye TANDOH à l’Accusation : Votre lenteur bloque le procès. Comment peut-on accuser quelqu’un depuis un mois, sans être en mesure de fournir les preuves ?

 Le juge Aboagye TANDOH à l’Avocat de M. KATINAN : Qu’avez-vous à répondre à l’accusation ?

L’Avocat de M. KATINAN au  juge Aboagye TANDOH : En réalité, l’accusation n’a aucune preuve contre mon client. Par conséquent, je demande la libération pure et simple de mon client.

 Le juge Aboagye TANDOH à l’Accusation : Dites-nous! quand pensez-vous pouvoir finir la traduction de ces documents, de sorte à ne plus dire que vous n’êtes pas prêts ?

L’Accusation  au Juge Aboagye TANDOH : Le 11 Octobre 2012 pourrait être un délai raisonnable pour finir la traduction des documents.

 Le juge Aboagye TANDOH aux deux(2) parties : Nous retenons le 11 octobre 2012 comme la prochaine audience. Nous n’accepterons plus aucune autre excuse.

L’Avocat de M. KATINAN au  juge Aboagye TANDOH : Dans ce cas, je demande la libération de mon client.

Le juge Aboagye TANDOH à l’Avocat de M. KATINAN : J’accède à votre requête. Je fais droit à la demande de liberté sous caution demandée pour votre client. La caution est fixée 50 000 GH Cedisa à laquelle quelqu’un devra se porter garant. M. KATINAN doit se présenter une fois par mois devant les services du BNI, jusqu’à la fin du procès.

Le procès de M. KATINAN n’a duré qu’une trentaine de minutes. Le Ministre Justin Koné KATINAN  a rempli les formalités administratives et a regagné son domicile en début d’après-midi.

Source : http://lafriquepuissancemondiale2050.ivoire-blog.com/archive/2012/09/26/le-porces-du-ministre-justin-kone-katinan-comme-si-vous-y-et.html
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.