Urgent: Le ministre JUSTIN KATINAN KONÉ libéré

Urgent: Le ministre JUSTIN KATINAN KONÉ libéré

Katinan et la Justice Ghanéenne

Le ministre JUSTIN KATINAN KONÉ, porte-parole du président Laurent Gbagbo a retrouvé la liberté ce mardi 25 septembre 2012, sous caution.

En effet le gouvernement Dramanedougou avait lancé un mandat d’arrêt contre le ministre ce qui a résulté à son arrestation après que ce gouvernement ait corrompu quelque agents ghanéen.

Mais le Ghana, en tant que pays de droit, entendait dire le droit dans cette affaire. Alors, le juge en charge de l’affaire a demandé à la partie plaignante (gouvernement dramanedougou) de déposer les preuves de l’accusation porté de Justin Katinan Koné.

Faute d’insuffisance de preuve, le procès a été reporté plusieurs fois. Et la date qui avait été retenue pour la nouvelle audience était ce Mardi 25 septembre 2012.

Ce mardi, comme d’habitude, l’accusé s’est présenté, attendant de voir le sort qui lui sera réservé mais comme à son habitude, le plaignant (gouvernement dramanedougou), n’a pas pu apporter les preuves dans sa version traduite en anglais aux juges en charge de l’affaire car il leur avait été demandé de traduire les preuves déposées en anglais, langue officielle du Ghana.

Compte tenu donc de ce que le document attendu ne soit pas arrivé, comme quoi, il n’y a que des dozocrates seulement dans ce gouvernement, l’audience n’a pu se tenir. Et comme l’exige le droit ghanéen, le ministre Koné Katinan a été mise en liberté provisoire en attendant que les documents en anglais exigés par la justice ghanéenne soient déposés. Le procès a donc été repoussé au 11 octobre 2012.

Clarisse Ebrotié depuis le Ghana

Source: Infodabidjan.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils