Un article de Blogdei

par NICOLAS l

Revival List/MichelledAstier.org

NDLR: Merci à Michelle d’Astier et à Olivier Le Normand, pour cette traduction, que nous nous apprêtions à faire !

Par David Servant (Transmis par Revival List)

P’pa, c’est ce dimanche qu’on mange le snack du Seigneur?

Dans la dernière église dont je fus le pasteur, j’ai exigé de ceux qui servaient la Sainte Cène, le Repas du Seigneur, que nous prenions une fois par mois, que tous portent une veste et une cravate. Il m’avait semblé que ceux qui se trouvaient être les préposés à la distribution du corps et du sang de Jésus se devaient de ce minimum de respect envers leur devoir sacré.

Au cours de l’un de ces dimanches de Communion, alors que l’un de ces serviteurs conduisait sa famille vers l’église, son fils de cinq ans remarqua sa veste et sa cravate. Innocemment, il lui posa alors cette question :

– « P’pa, est-ce ce dimanche-ci que nous allons manger le saint snack de Dieu? »

Plus tard, alors que son père me racontait cette histoire, ce fut pour moi le moment d’une très grande révélation. Je m’étais trouvé des centaines de fois face à des congrégations, leur disant : « Préparons nos cœurs à recevoir le Repas du Seigneur, » leur faisant ensuite distribuer à chacun un minuscule biscuit ainsi qu’une dose infime de jus de raisin. Et personne n’avait jamais remis cela en question !

lire la suite :

Publicités

Une pensée sur “Ce « snack » que nous osons appeler « Repas du Seigneur »…”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.