La lecture biaisée et une interprétation à géométrie variable de la situation que vivent les otages français Thierry Dol, Daniel Larribe, Marc Féret et Pierre Legrand essurtout à mettre à l’actif de quelques individus malintentionnés. Pour l’un, Nicolas Sarkozy, celui qui a envahi la Libye, sa responsabilité est très grande. Les éjaculateurs précoces, pousse-au-crime et  va-t-en-guerre, doivent être interrogés par les parlementaires sur leurs responsabilités. Parce que, entre temps, en Libye, l’ambassadeur américain est mort assassiné par la horde des salafistes liés par Al Qaïda, dont le terroriste libyen Sufyan Ben Qumu. Cet homme, ancien détenu de Guantanamo, est le père de cet attentat meurtrier de Benghazi, selon les services de renseignements américains. allié de l’Occident contre Mouammar Kadhafi, et qui détiennent aujourd’hui, les otages français qu’ils veulent assassiner puisque François Hollande demande, selon eux, que le nord Mali qu’ils contrôlent, soit “envahi”…

Faut-il le dire, redire et re-redire ? Feu Mouammar Kadhafi et Obiang Nguema, le président equato-guinéen, ont, dans leur entretien avant les bombardements macabres sur la Jamahiriya arabe libyenne, parlé de la mise en œuvre de la résolution du Conseil de paix et de la sécurité africaine (CPS) relative à la création d’un panel d’enquête de cinq chefs d’Etat. Ce dernier devait négocier un accord de paix entre le gouvernement libyen et les insurgés. Refus de Sarkozy et des alliés, ceux-là même qui sont derrière la destruction de la Libye, et du sahel par extension. Le même schème qui se pratique actuellement en Syrie, avec un gouvernement qui tend la main, et une soi-disant opposition, armée qui plus est, sous les conseils des mêmes, refuse toute négociation, convaincue que ses alliés du moment, qu’ils buteront et pendront haut et court, après avoir obtenu leur califat, viendra à leur secours. A la suite du film anti-Islam l’”Innocence des musulmans”, ils n’ont pas hésité une seconde, à brûler le drapeau américain comme le montre cette vidéo qui a choqué toute l’Amérique, puisque c’est un délit outre-Atlantique.

Veulerie, bassesse, servilité et platitude sont devenus le rôle phare des peuples occidentaux, lobotomisés, bien aidés par leurs journalistes propagandistes, payés à mentir. Quand les peuples opprimés sous la coupole coloniale des grandes puissances de la terre se réveilleront, ça va faire très mal. Il y aura des cris et des grincements de dents. Comment peut-on oser parler de la situation malienne, sans évoquer le rôle néfaste de la multinationale Areva qui spolie le Niger de l’une de ses richesses (uranium) sans laquelle, nous n’aurions pas d’électricité en France sans oublier sa pollution à grande échelle de l’eau, de l’air et de la terre ? Comment peut-on éluder de ce sujet, le plan néfaste de l’ex roitelet élyséen, Nicolas Sarkozy, qui pérore, se vantant dans les médias d’avoir mené la Libye au chaos ? Et que dire de ce soi-disant philosophe décati, falsificateur et faussaire qu’est Bernard Henri Botul Levy ?

Al-Qaïda au Magrheb islamique (Aqmi) promet de tuer donc,  les otages français Thierry Dol, Daniel Larribe, Marc Féret et Pierre Legrand, si François Hollande persiste à dire que la partie nord du Mali, doit être “envahi”, selon les termes des salafistes. Néanmoins, ces clowns disent ne pas fermer la porte de la discussion. Chantage ? Réalisme ? Folie ? Chacun peut imaginer ce que veut dire négociation dans le jargon des terroristes, alliés hier des Occidentaux en…Libye. Ce sont des espèces sonnantes et trébuchantes. Alors, qui doit payer ? Est-ce le Gouvernement Hollande ? Possible, puisque, dans l’opposition, ils n’ont rien dit quant au conflit libyen, dont la trituration abyssale de la résolution 1973 avait été finalement, un coup d’état contre le régime Kadhafi, sans autre forme de procès. Sarkozy, Areva et BHL doivent payer la rançon au cas où…

Il ne reste plus à Sarkozy que d’écrire un mauvais livre, sorte de «Magistère vivant», pour raconter ses exploits en Libye. Il pourrait l’intituler, “Le discours de Benghazi”, pour imiter l’autre daube, ce navet que son ami a fait en son honneur, “le serment de Tobrouk”. Faisons une petite radioscopie de ce que vaut vraiment BHL. Son dernier petit bijou et/ou film, “Le serment de Tobrouk”, un chef d’oeuvre de médiocrité et de mégalomanie, n’a attiré dans les salles que 1.475 idolâtres, complètement envoûtés par la nausée médiatique. C’est le plus bel exploit cinématographique des 20 dernières années, voire des 50 dernières. Ils nous rabâchent les oreilles avec le prince germanopratin et sa revue fêtée toujours en grande pompe au café Flore, La Règle du Jeu. Au classement mondial des sites, il arrive à la 621 497e place mondiale, et au 43 816e rang français, malgré le tapage médiatique. Très loin derrière des sites comme Agoravox ou le blog de votre serviteur. Pour ses livres, je n’en parle même pas. Personne ne regarde ou ne lit les œuvres de Botul BHL, peut-être au dessus de nos têtes, dans la planète rouge, à mars. Voilà des imposteurs qui ont engagé l’argent du contribuable français dans une guerre libyenne dont personne ne voit les bienfaits !

Source : un article d’Allainjules

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.