Capture d’écran 2012-08-21 à 11.13.48.png

Jusqu’au 6 mai dernier, nombreux étaient ceux qui se plaignaient de l’hyper-président Sarkozy, menant la charge tambour battant sur tous les fronts. 
 
Depuis, nous avons un président normal, silence assourdissant, présence fantomatique, charisme d’un poisson rouge. Même ces allocutions ont la vivacité d’une limace en rut! Heureusement que la première journaliste, première concubine, première dame de France s’est occupée de meubler le silence  des premières semaines par ses frasques électroniques.
 
Depuis que Madame Trierweiller a été muselée, la normalitude lénifiante et soporifique aurait pu reprendre le dessus, mais c’était compter sans Manuel Valls, le vengeur démasqué, l’omni-ministre.

TOUT FEU, TOUT FLAMME!

manuel-valls.jpg
Notre ministre de l’Intérieur est présent sur tous les fronts, fait feu de tout bois que ce soit dans l’étude des dysfonctionnements de l’affaire Merah, dans le projet de créer un nouveau titre de séjour valable 3 ans, dans l’annonce de la création de 500 postes de policiers et gendarmes par an, sur le dossier des nouvelles zones de sécurité prioritaires, dans le cadre du démantèlement des camps de Roms ou en déplacement à Amiens, à grand renfort de phrases chocs telles que: « un seul talisman, la République, un seul discours, la fermeté », n’hésitant pas à tacler Montebourg sur la démondialisation, ou à contourner élégamment Aubry en démantelant des camps de Roms à Lille, population sur laquelle, elle veillait pourtant jalousement.
Précision: le probléme n’est pas que le Ministre travaille et soit présent sur les sujets chauds, le probléme est que cela tourne à l’agitation quand les phrases chocs employées par le même ministre ne sont pas suivies d’actes à la hauteur de cette fermeté affichée. C’est donc du baratin.
Ouf! Même pas essoufflé le Valls, malgré ce démarrage sur les chapeaux de roues! Lui qui clame haut et fort qu’il fera mieux que la droite en matière de sécurité, je crois qu’il veut faire mieux que la droite, dans tous les domaines, à lui tout seul ! D’ailleurs, on a pu lire dans « la voix des Roms », que Valls pourrait être le candidat de l’UMP pour 2017!
Merluchon, le candidat du front de gauche, et agitateur de bocal médiatique, ose dire que Hollande n’a pas fait grand chose pour ses 100 premiers jours! Il est gonflé le Jean-Luc, mince si on avait 38 Valls au gouvernement, je suis sûr qu’on pourrait retrouver notre passé glorieux, celui où la France pesait sur la scène internationale, en 100 jours!
ESBROUF OR NOT ESBROUF, THAT IS THE QUESTION!
Effet de manche ou poly-activité, occuper l’espace laissé vide ou se positionner? mais non ma chère Scully, la vérité est ailleurs!Les Roms:

Expulser quelques Roms de leur bidonvilles, à grand renfort de couverture médiatique, c’est une chose, mais après, on en fait quoi? Pas de solution viable.
Leur faciliter l’accès au marché du travail, pourquoi pas ? cela fera quelques milliers de chômeurs supplémentaires à ajouter à nos 4 millions déjà inscrits sur les listes interminables du pôle-Emploi.
Hors telles que les choses nous sont annoncées, c’est LA solution de Valls, qui dit lui-même: « j’ai la solution »
En vérité, la lumineuse idée de Valls, ne repose en fait que dans l’attente de l’extinction des mesures transitoires européennes limitant l’accès au marché de l’emploi des Roms dans les pays d’accueil, fin 2013.
Le vengeur humaniste est démasqué. ESBROUF!
Quant à l’élégant contournement d’Aubry, il s’agit tout simplement de la réponse du berger à la bergère. En 2009, Valls déclara qu’il aimerait bien voir plus de blancs dans sa bonne ville d’Evry. Aubry l’a sèchement rappelé à l’ordre dans une lettre ouverte qu’elle a fait paraître dans « Le Parisien ». Petits meurtres entre amis?Amiens:
Au lendemain des émeutes d’Amiens, Super-Valls s’est rendu sur place.
On s’est tous dit: Zorro est arrivééééééééé! Et bien non.

Il a commencé par reprocher aux policiers de ne pas avoir procédé à des interpellations. Normal, 16 policiers blessés par tirs d’armes à feu, opposés à de petit groupes mobiles, en liaison les uns avec les autres par téléphone portable, en bref la guerilla urbaine. Evidemment la police n’est pas en mesure de faire face efficacement à ce type d’action. Déjà, nos policiers ne peuvent ouvrir le feuqu’en légitime défense,  c’est à dire dans le cas présent sur le tireur clairement identifié et en réplique immédiate, à condition que la menace ne cesse pas.
Souvenons-nous que Sarkozy avait en chantier un projet de loi sur la présomption de légitime défense, afin de protéger les policiers amenés à ouvrir le feu, et que ce  dossier a été enterré dès l’arrivée au pouvoir du PS.
Ensuite, Valls, Super-Pédagogue, est allé rencontrer les djeuns des quartiers où eurent lieu les émeutes. Ceux-ci eurent tout le loisir de lui expliquer en long et en large leur colère face à des policiers qui procédaient à des contrôles d’identité dans les quartiers sensibles.
Traduction: ils nous harcèlent car ils nous demandent nos papiers, et leur présence est fortement   à notre business! Alors, afin de ramener le calme, Valls, Super-Démago, en forme de « je vous ai compris », ordonne une enquête interne sur le comportement de la police. Faisant cela, il a désavoué la police d’Amiens, face au grand banditisme inhérent à ces quartiers.
Le lendemain ou le surlendemain, la police obéissant à son chef, procède à quelques arrestations, la justice française véloce et efficace procède quant à elle à 3 comparutions immédiates:
Pour le premier, le procès est renvoyé à plus tard  pour éviter que le prévenu soit jugé comme un bouc-émissaire dans un climat délétère. Désolé de ne pas adhérer, mais se faire tirer dessus à la chevrotine, je trouve cela un peu désagréable aussi!
Pour les deux autres, 10 et 8 mois avec sursis, il est vrai qu’ils n’ont que mis le feu selon leurs dires….. »On se promenait et on a eu l’idée de mettre le feu ». je suis désolé, mais à l’écrit, je n’arrive pas à retranscrire l’accent des Wladimir et des Jean-Christophe……..
Il faudrait peut-être que Valls, Super-Médiatique, se coordonne avec Taubira, car sinon la formule: « un seul talisman, la République, un seul discours, la fermeté », ressemble fort à de ….l’ESBROUF! Mais dans le cas considéré, on peut ajouter démago-médiatico-ne roule que pour lui. 2 effets de manches, une caméra bien placée, une petite phrase bien sentie (le poids des mots, le choc des photos!) et hop l’affaire est dans le sac. Avec télé magouille, il espère s’en foutre plein les fouilles.
Sans oublier que par deux fois, le maire (PS) d’Amiens a alerté Sarko, puis Hollande, au sujet de la situation explosive qui existait dans sa ville. Je pense qu’il a du être considéré comme alarmiste?Bref et pour en finir avec ce triste Sire, voire ce sinistre personnage, qui se dit socialiste, donc humaniste, qui se déclarait être en faveur de quotas d’immigration, qui n’utilise ses prérogatives de Ministre que pour mieux régler sescomptes personnels, pour mieux se positionner pour 2017 ou 2022, pour mieux enfumer les français, on a envie de dire « casse-toi pôv’ C…… » Arrête de prendre les français pour des débiles, tu n’abuses que ceux qui veulent bien l’être ».

A moins que tes potes des balieues, ne nous précèdent en te disant plus simplement: « Oh, Manu, tu descends? »

Toujours est-il, que coincés comme ils sont entre les djeuns et le Ministre de l’Intérieur et le Ministre de la Justice, je plains sincèrement nos policiers, et je souhaite un prompt rétablissement aux blessés d’Amiens.

(1) Les ressortissants roumains et Bulgares, majoritaires parmi les Roms présents en France, sont soumis à des restrictions en matière d’accès à l’emploi, qui leur confèrent un statut à part parmi les citoyens européens. Les immigrés de ces deux nationalités font en effet l’objet de mesures transitoires dans 8 pays de l’Union Européenne, dont la France, où elles ont été reconduite en janvier dernier jusqu’à fin 2013. 
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.