D’abord avant de commencer laisser moi vous dire qu’Alassane le gouverneur ne vas pas en vacances il s’enfuit en douceur parce que comme annoncé par les services secrets Israéliens : Le Maussad, les risques de sa chute ou d’un coup d’état son en cours et vraiment élevé cette fois ci, les Américains eux appellent cela, alerte code rouge.

Parlant de gouverneur c’est pas moi qui l’ai dit demandé à Henriette Dagri Diabaté sa chancelière. Comme je disais  laissons le terme vacance, parce que c’est pas en moment de crise qu’on fout le camp, d’ailleurs ironiquement  Adokafle n’est pas à sa première fuite, pendant que le président démocratiquement élu Laurent Gbagbo revenait dans son pays en provenance d’Italie en plein coup d’état manqué au risque même de prendre un missile en plein vol Adokafle lui escaladait le mur de l’ambassade d’Allemagne, pour fuir le pays cela me rappelle aussi un certain Blaise Compaoré  assassin de Thomas Sankara qui y a pas longtemps a fui en hélicoptère sa résidence, quelle prouesse, quelle lâcheté!

Bon tout compte fait la bonne nouvelle dans cette histoire c’est que la fin d’Adokafle est proche et ca chers patriotes  c’est pas mal. D’abord on va laisser les nouveaux gradées ‘’colonels rebelles‘’ se finir entre eux ou si vous voulez les laisser finir leur guerre qu’ils avaient commencé entre clan rivaux à Bouake (Guépard, anaconda, etc) se terminer à Abidjan puisque c’est la qu’ils sont et après qu’ils aient fini on va gérer. Comme vous le constater avec moi  depuis quelques jours petit à petit on en arrive là: d’abord c’était Yopougon, Abengourou, Akouedo, Agboville  et juste aujourd’hui Bassam, Yopougon (Banco) et Toulepleu.

Avant de vous laisser de source sure le soit disant ministre de l’intérieur Hamed Bakayoko anciennement ministre des Nouvelles technologies ‘’quel contraste entre parenthèse‘’ a annoncé à ses contacts à la 7eme tranche (Deux Plateaux) qu’il se préparerait à prendre le pouvoir au cas ou. Lui Hambak voleur de l’argent des étudiants ivoiriens lors de la visite d’Houphouet Boigny au Burkina, lui Hamed Bakayoko qui payait les loubards d’Abobo, de Treichville, de Marcory (Officiers sanguinaires, Mapléciens, Faremois) de 25 à  100 milles francs par moi pour créer la chienlit à la cité Mermoz à  Cocody en 90 à cause d’Adokafle veut devenir président aussi. Comme dirait le frère Anaki: La lutte devient intéressante pourquoi ne pas y croire.

Mamadou Konate

Patriote Panafricaniste

Publicités

2 pensées sur “LES VRAIS RAISONS DES VACANCES D’ALASSANE LE GOUVERNEUR DE LA FRANCE”

  1. Un chef d’état qui passe plus de temps à l’extérieur qu’à l’intérieur du pays meme hors de la période des vacances.Alors vous imaginez un peu pendant la durée des vacances.Tout le gouvernement ivoirien prend des vacances bien méritées au frais bien sure du contribuable ivoirien.Quel travail et quel effort a-t-il bien pu fournir pour mériter tous ses privilèges.Je comprends la »chasse à l’homme » pro-gbagbo épuise énormement.Pauvre Cote d’Ivoire…nous attendons tous ta délivrance avec beaucoup d’impatience à commencer par la chute de ce régime,oui.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.