Catégorie :

COTE D’IVOIRE : FACE AU PERIL DE LA POLITIQUE ETHNO- GENOCIDAIRE DU REGIME OUATTARA LES JEUNES LEADERS DU NORD EN EXIL CONDAMNENT ET INTERPELLENT LEURS PARENTS

  DECLARATION CONTEXTE Le 20 juillet 2012, à Duekoué, prenant prétexte d’un braquage perpétré par des bandits dans le quartier Kokoma,  les populations  malinké soupçonnant les bandits de provenir du camp de Nahibly et  soutenues par les FRCI vont incendier ce camp causant officiellement 13 morts parmi les populations Wè Continuer la lecture

Publicités
Publié le