GINETTE HESS SKANDRANI
Des Navires de débarquement Russes prennent position en Méditerranée en cas d’attaque de la Syrie par les forces OTAN-ESQUES.

Russian-warship.jpg

 Plusieurs bâtiments de guerre des flottes russes de la Baltique et du Nord, entre autres trois grands navires de débarquement, ont passé le détroit de Gibraltar avant d’entrer en Méditerranée où ils participeront à des exercices navals russes, a annoncé mardi un porte-parole du ministère russe de la Défense.

« Un groupe de navires de la flotte du Nord (les navires de débarquement Alexandre Otrakovski, Georgui Pobedonossets et Kondopoga), ainsi que plusieurs navires de la flotte de la Baltique (les patrouilleurs Yaroslav Moudry, Neoustrachimy, le remorqueur de sauvetage SB-921 et le pétrolier Lena) ont passé le détroit de Gibraltar à 12h00 UTC et sont entrés en Méditerranée », a indiqué le porte-parole.

« Les navires seront ravitaillés dans un point indiqué de la mer d’Alboran (la partie occidentale de la Méditerranée) et procéderont à la réalisation de leur mission tout en poursuivant leur exercices », a ajouté le porte-parole.

Plusieurs navires de la flotte russe de la mer du Nord – le patrouilleur Smetlivy, les navires de débarquement Cezar Kounikov et Nikolaï Filtchenkov, ainsi que deux navires de soutien accomplissent toujours leur mission dans la partie sud-est de la Méditerranée.

« Le destroyer Vice-admiral Koulakov, qui avait jusqu’ici participé à l’opération anti-piraterie dans le golfe d’Aden, a aussi rejoint les navires des trois flottes russes en Méditerranée », a conclu le porte-parole.

Source: Ria Novosti

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.