Jan Van Helsing nous confirme ce que nous savions déjà, mais non seulement ces dires constituent un excellent recoupement, mais il apporte une clarté et des précisions qui permettent de mieux comprendre l’ensemble.

Il est essentiel de prendre le temps pour tout lire, jusqu’à la fin, et de compléter, si ce n’est pas déjà fait, avec les livres de David Icke et les livrets de Ghis, dont vous trouverez les références dans ce site.

A l’origine, les tribus dites « sémites »
Le mot a été forgé au XVIIIe siècle à partir du nom propre Sem (en hébreu : « nom, renommée, prospérité »), désignant un des fils de Noé, duquel, seraient issus plusieurs peuples comme la plupart des tribus arabes (certaines tribus arabes sont également de souche chamitique), comme les ismaélites, hébro-égyptiens, araméens, assyriens, hébreux (juifs) et phéniciens et dont les représentants modernes sont les arabes, les chaldéens (assyriens, babyloniens), hébreux, les syriaques, etc.
On a donc de nos jour, notamment, des juifs-hébreux-sémites et des palestiniens-arabes-sémites.
Ces derniers étant actuellement les plus nombreux, et on voit déjà que le terme « sémites » (et donc celui « d’antisémites »), ne s’adresse pas seulement à des juifs, mais aussi et surtout à des arabes.
Comment le terme « d’antisémites » (ou « d’antisémitisme ») a-t-il pu devenir synonyme « d’antijuifs », et pourquoi ?
Pour bien comprendre, il faut revenir au 8ème siècle, où le Chagan, le roi des khazars, établi dans le sud de la Russie, se convertit au judaïsme pour ne pas avoir à choisir entre catholicisme et islam.
Les khazars se développèrent au point que, mis à part 5 à 6 % de la population juive d’aujourd’hui, qui a des liens directs avec les hébreux, 94 à 95 % de ceux qui se disent « juifs », ne sont pas des sémites !
Pour ces derniers, revendiquer l’origine « hébraïque-sémite » est donc ni plus ni moins qu’une imposture faite par des usurpateurs. La « revendication » volontaire et exclusive de « l’antisémitsme » est donc tout aussi abusive, de même et surtout que le territoire d’Israël, ce qui est plus grave… et qui fait des juifs-khazars les plus antisémites qu’il soit, de par leurs actions contre les palestiniens-arabes-sémites… CQFD !
L’Anti-Defamation League (ADL, « Ligue antidiffamation ») a été fondée par l’organisation B’nai B’rith aux Etats-Unis, pour imposer cette expression en accusant abusivement d’antisémitisme toute personne osant une critique des juifs-khazars, façon de culpabiliser tout en détournant l’attention et d’éviter de découvrir la vérité sur leurs origines et leur imposture (d’où l’illégitimité de beaucoup de leurs actions et revendications, en particulier de la terre d’Israël) ! Par la suite, notamment en France, ils firent voter des lois interdisant de les critiquer, des fois que l’on découvrirait leurs origines et qu’on trouverait qui a financé les Nazis et organisé la Shoah…
Les juifs d’origine khazare les plus connus aujourd’hui sont les Rothschild.
Leur nom vient de l’enseigne/bouclier (schild en allemand) rouge (rot/roht), le blason des khazars, qui se trouvait sur la banque de Mayer Amschel Bauer, dans la rue des Juifs à Francfort, en 1750.
A partir de là, l’histoire moderne ne pourra plus être dissociée de celle de ces juifs-khazars, appelés désormais les « Rothschild » !
On retrouvera leur signe (l’étoile/bouclier de David), sur le drapeau de se qu’il faut bien appeler « leur » pays (au sens « propriété »), et l’enseigne/bouclier rouge, devenu l’emblème de l’armée rouge et de l’URSS, après leur reconquête de la Russie, leur pays d’origine dont ils ont été chassés.
Dans les années 1840, Salomon Mayer-Rothschild eu un enfant adultérin avec sa servante. Cet enfant, une fille, eu plus tard un fils, qui, financé par les Rothschild, devint le Chancelier d’Allemagne.
Vous avez reconnu : « Adolphe Jacob Hitler ».
Vous devez donc comprendre que ce sont des juifs-khazars qui ont voulu exterminer les authentiques juifs-hébreux-sémites (et au passage quelques uns « des leurs », c’est toujours ça de moins avec qui partager…).

lire la suite

Publicités

Laisser un commentaire