Syrie: Assad prêt à une transition (ambassadeur russe)

Bachar el-Assad

Bachar el-Assad

Le président syrien Bachar el-Assad est prêt à une transition, a déclaré vendredi l’ambassadeur russe en France Alexandre Orlov dans une interview à la RFI.

« Il y eu la rencontre à Genève du groupe d’action le 30 juin. Il y a eu un communiqué final qui prévoyait une transition vers un régime plus démocratique et ce communiqué final a été accepté par Assad. Assad a nommé son représentant pour mener des négociations avec l’opposition sur cette transition », a-t-indiqué.

Interrogé par le journaliste de la RFI sur l’avenir du président Bacahr el-Assad, l’ambassadeur a répondu: « Ce serait difficile pour lui de reseter après tout ce qui s’est passé ».

La Syrie est secouée depuis près de seize mois par une contestation du régime en place. Selon différentes données, la confrontation entre les rebelles et les forces de l’ordre auraient fait quelque 16.000 victimes.

L’Occident considère que le départ d’Assad mettra fin aux violences, tandis que la Russie et la Chine craignent qu’après son départ le pays ne plonge dans une guerre civile.

De faux reportages sur la Syrie sont filmés au Qatar 

Syrie

Syrie

De faux reportages sur les événements en Syrie sont réalisés par une entreprise qatarie spécialisée dans la production de décors cinématographiques, rapporte jeudi l’agence syrienne SANA, précisant que cette entreprise est située dans les environs de Doha.

Selon l’agence, qui cite ses propres sources, on trouve dans la région d’al-Zoubayr, en banlieue de Doha, des maisons et des rues ressemblant à celles de Damas, de Lattaquié et d’Alep. A l’heure actuelle, cette région voit affluer des véhicules, dont des jeeps militaires avec des plaques d’immatriculation syriennes, ainsi que des lots d’uniformes syriens destinés à simuler les opérations des « troupes du régime de Damas ».

D’après les journalistes de SANA, ces mises en scène seront utilisées par des chaînes de télévision arabes et occidentales hostiles à Bachar el-Assad pour déclencher une nouvelle vague de guerre médiatique et convaincre la communauté mondiale de la nécessité d’une intervention armée en Syrie.

Syrie: le chef du CNS appelle à réviser les normes de l’Onu

Abdel-Basset Sieda

Abdel-Basset Sieda

Les normes qui régulent le fonctionnement de l’Onu ne répondent plus aux exigences de la communauté internationale et doivent être révisées, a déclaré jeudi soir à Rome le président du Conseil national syrien (CNS, opposition) Abdel-Basset Sieda.

« La situation actuelle ne peut plus durer. Les règles appliquées par les Nations unies sont désuètes », a estimé l’opposant syrien lors d’un point presse au terme d’entretiens avec le ministre italien des Affaires étrangères Giulio Terzi.

M.Sieda s’exprimait devant les journalistes après l’échec à l’Onu du projet de résolution occidental menaçant le régime syrien des sanctions prévues par le chapitre VII de la Charte des Nations unies, ouvrant la voie au recours à la force. La Russie et la Chine, membres permanents du Conseil de sécurité, ont fait usage de leur droit de veto pour bloquer l’adoption de ce document.

Selon l’opposant syrien, si la Russie continue à « livrer des armes lourdes au régime syrien et à défendre Assad au Conseil de sécurité de l’Onu, les conséquences en seront désastreuses pour l’ensemble de la région ».

Pour sa part, le chef de la diplomatie italienne a souligné que la Syrie faisait face à une catastrophe humanitaire et appelé à convoquer une réunion d’urgence des « Amis de la Syrie ».

Source : http://fr.rian.ru

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.