La décision en fichier joint de la juge unique refuse la liberté provisoire au Président. Entre autres motifs Gbagbo possède un réseau de soutiens très bien organisé et mobilisé et un parti politique très bien implanté qui exigent sa libération et en font un préalable à la réconciliation en C.I. (points 60,61,62,63.. de la décision)

Selon la juge, un exemple de cette forte mobilisation est que sur mot d’ordre de ce réseau, plus de 140.000 appels téléphoniques ont été reçus au standard de la CPI et l’ont fortement perturbé…

La juge affirme que pour garantir la représentation du P.R. devant la Cour, son maintien en détention s’avère nécessaire. Gbagbo est donc maintenu comme un Lion en cage qui , puissant, risque de tout manger si il sort . Voila !!!

Voici une copie de l’extrait du document qui est anglais et le lien pour le document original  ici

Cour
Pénale
Internationale )
International
Criminal
Court
Original: English No.: ICC-02/11-01/11
Date: 13 July 2012
PRE-TRIAL CHAMBER I
Before: Judge Silvia Fernandez de Gurmendi, Single Judge
SITUATION IN THE REPUBLIC OF COTE D’IVOIRE
IN THE CASE OF
THE PROSECUTOR V. LAURENT GBAGBO
Public redacted version
Decision on the « Requête de la Défense demandant la mise en liberté
provisoire du président Gbagbo »
No. ICC-02/11-01/11 1/26 13 July 2012
ICC-02/11-01/11-180-Red 16-07-2012 1/26 FB PT

Source : contribution privée

Publicités

2 pensées sur “La décision de refus de liberté provisoire à Gbagbo par la juge argentine Gurmendi”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.