Un article d’Allainjules

Publié le16 juillet 2012

Treimsa – Derrière les plis de l’actualité, il y a des faits indéniables qui traversent l’horizon sans qu’on ne s’aperçoive de la réalité. Entendez les cris d’orfraie de la situation de Treimsa, les pleurs, les larmes de crocodile, le mensonge. A regarder de plus près, on constate que l’Empire est aux abois. Ces derniers jours, après avoir poussé les terroristes syriens à attaquer à outrance, la riposte gouvernementale est quant à elle, considérée, par eux, comme un massacre. Très drôle !Alors l’organe de presse qui n’en est pas vraiment une, plus propagandiste qu’autre chose, j’ai nommé, l’Organisation syrienne des droits de l’homme (OSDH), nous annonce urbi et orbi qu’il y a eu un massacre à Treimsa qui aurait fait 150 morts, que des civils, mêmes les observateurs de l’ONU, qui était sur place, n’arrive pas à chiffrer le nombre de morts. La réalité, il n’y avait pas autant, selon l’OSDH qui, depuis Londres, avec des yeux de lynx, voit tout.Le pilonnage de l’armée syrienne sur des bastions rebelles est légitime mais, il y a eu des combats et les terroristes ont été défaits. De source sûre, il y a eu à Treimsa, 37 terroristes et deux civils tués. Ces deux derniers ont eu un mauvais choix en hébergeant des renégats. Le reste n’est que de la propagande, de l’esbroufe.Il y a urgence. Damas doit, par tous les moyens, parce qu’on ne négocie pas avec les terroristes,  accentuer son offensive sur des gens qui n’écoutent que la force. Chaque fois qu’un plan de paix viable est sur la table, il y a dénonciation d’un faux massacre, comme si ces terroristes n’attendaient que ça. Il faut en finir. Moscou et Pekin doivent rester fermes face aux mensonges de l’Occident…

Source : Allainjules

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.