Le candidat de l’étranger a bien progressé avec son faux statut de chef de Côte d’Ivoire. Mais il est resté constant en matière de faux et usage de faux. Il est resté l’anti-citoyen, le porte-parole, le complice, la main agissante de l’étranger. Tout ce qu’il est fait est pour l’étranger. Tout ce qu’il dit est pour l’étranger. C’est pourquoi il ne communique que pour l’étranger.

Hier vendredi 13 juillet, sur la télévision pirate TCI-RTI, le sulfureux procureur militaire, un individu chez qui les grades sont moins nombreux que les actes de haine et de trahison, nous a annoncé le dégel des avoirs de 49 militaires, tous jetés depuis plus de 12 mois en prison et sous la torture.

Pour l’opinion crédule nationale et internationale, il s’agit d’un geste d’apaisement. Mais nos cœurs devraient saigner, parce que cette annonce de dégel des avoirs est l’aboutissement d’un processus d’appauvrissement des cadres militaires concernés.

En effet, nos sources dans le milieu bancaire sont formelles. Aucun des comptes dégelés n’enregistre le moindre centime. Tout l’argent qui s’y trouvait a été pompé. Et pour les rares d’entre eux qui auraient un minimum financier inscrit au crédit de leur compte, le premier ami ou parent qui se pointera avec une procuration pour tenter un retrait, sera capturé et conduit vers un lieu de torture.

Mais il n’y pas que les militaires qui sont victimes de cette arnaque du dégel des avoirs. La première victime connue est la journaliste Awa Ehoura. Elle s’était réjouie d’apprendre le dégel de son compte avec la pression exercée de toutes parts par les Patriotes ivoiriens tout comme ses amis de la Presse. Mais elle a vite déchanté et aujourd’hui, elle est plus que démunie, vivant de petits soutiens.

En effet, lorsque Awa Ehoura s’était présentée au guichet de sa banque après un an de gel de son compte, elle n’y a trouvé, selon nos sources, que la somme de 300 francs CFA (45 centimes d’euro). Elle n’a bénéficié d’aucun rappel de salaire et ses avoirs disponibles au moment du gel de son compte, se sont évaporés. Où sont partis les fonds? Seuls ceux qui ont gelé et dégelé le compte peuvent donner la réponse.

C’est donc le lieu de prendre à témoin l’opinion nationale et internationale abusées par tant de mensonge, de manipulation de l’information et de faux, servis au monde entier par le régime de Monsieur Dramane Ouattara.

Ce scandale, cette mascarade, ce énième mensonge public ne doit pas être tu. Toute la Résistance Patriotique et Révolutionnaire doit le dénoncer et éviter que les familles concernées ne soient attirées dans un gros piège mortel. Vous êtes prévenus.

A Très bientôt.

Hassane Magued

La Révolution Permanente N°00331/07/12

Infodabidjan.net

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.