Engagé aux côtés du Gouvernement Ivoirien pour la formation des services de police (ENPC) en informatique, Microsoft concrétise son soutien par un protocole avec l’Ecole Nationale de Police de Côte d’Ivoire

Microsoft a signé le jeudi 12 juillet 2012 un protocole d’accord avec le Ministère d’Etat, Ministère de l’Intérieur de Côte d’Ivoire. Par cette convention de partenariat, l’Ecole Nationale de Police devient une IT Academy, en d’autres termes, un centre agréé par Microsoft pour la formation en informatique pouvant devenir un centre de certification Microsoft.

Etaient présents à la signature de convention, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, Le Directeur Général de la Police Nationale, l’Inspecteur Général Bredou MBIA, Le Directeur de l’Ecole Nationale de Police, le Général YAO Brou Roger et le Directeur Général de Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre, Monsieur Simon OUATTARA.
Cet accord signé par Le Directeur Général de la Police Nationale et Le Directeur Général de Microsoft a pour objectif de renforcer, à la base, les capacités de la Police Nationale dans le domaine des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC). Rappelons que la situation post-conflit de la Côte d’Ivoire exige une réforme fondamentale du secteur de la sécurité en général, et de celui de la police nationale en particulier. L’un des axes principaux de ce partenariat consiste à former et à moderniser la gestion des ressources humaines de la Direction Générale de la Police Nationale (DGPN). Cette modernisation, dans une approche globale et intégrée, apparait donc comme une étape cruciale pour l’instauration d’une police ivoirienne performante, efficace et unifiée.

A la cérémonie de signature, L’Inspecteur Général Brédou Mbia a souligné que au-delà de l’appropriation et de l’application du cadre de référence, il est bon de noter que les policiers ivoiriens manifestent aujourd’hui la volonté de valoriser et optimiser leurs compétences, afin d’offrir un environnement sain et sécuritaire à la population.

Par cette collaboration en effet, Microsoft s’est engagé, entre autres, à mettre à disposition la plate-forme collaborative LIVE@edu, à former 20 formateurs de l’Ecole de Police dans le curriculum IT Academy et la Cyber Sécurité, à fournir les supports de cours pour l’ensemble des élèves policiers et des policiers déjà en fonction. Les formations vont porter sur la bureautique avec un accent particulier mis sur un module de Sécurité Informatique spécialement adapté par Microsoft. Autre fait notable dans les clauses de la convention, L’Ecole Nationale de Police sera désormais habilitée à délivrer des attestations Microsoft aux élèves ayant démontré les aptitudes requises.

Monsieur Simon Ouattara a rappelé que l’idée de ce partenariat qui voit le jour aujourd’hui est d’abord née de la volonté des deux parties de travailler ensemble. La direction de la police a exprimé son besoin de perfectionnement en informatique et Microsoft, conformément à son engagement de soutenir les gouvernements, a le plaisir d’apporter son expertise reconnue en la matière. L’informatisation de la Police suppose que, désormais, les policiers seront de plus en plus nombreux à utiliser la technologie dans leur travail quotidien pour une collaboration efficace en équipe.

Il est aussi question d’adresser la cyber sécurité qui est par ailleurs une problématique préoccupante en Côte d’Ivoire. A cet effet, nous avons prévu une formation de cyber sécurité pour les formateurs de l’école de police qui vont à leur tour préparer les élèves. Microsoft se réjouit aujourd’hui de contribuer à aider la Police de Côte d’Ivoire à bénéficier des priorités de formation, d’un encadrement informatique de qualité pour remplir ses fonctions, a-t-il conclus.

La mise en place d’une police informatisée avec des policiers formés aux technologies des NTIC devrait logiquement aboutir à une transformation de la police actuelle en une police opérationnelle à la pointe de l’innovation, de sorte à être au service du citoyen. Cette vision requérait un changement fondamental incluant l’apprentissage de nouveaux outils et méthodes de travail ayant une forte incidence sur les performances. C’est pourquoi, Le Directeur de l’Ecole Nationale de Police, le Général YAO Brou Roger s’est aussi réjoui de cet accord en ces termes ; Aujourd’hui, aucun métier ne peut véritablement s’exercer sans un minimum de connaissances en informatique. Je salue donc cette collaboration entre Microsoft et la Police Nationale, car il ne faut pas oublier que l’introduction de nouveaux outils, en particulier liés à l’informatique vont moderniser la police, transformer le travail des policiers et mettre en confiance les populations, notamment sur son efficacité ou même sur la mise à dispositions de certaines statistiques, par exemple.

Rappelons que le Gouvernement de Côte d’Ivoire et Microsoft avait conclu en février dernier un accord cadre stratégique dont les objectifs étaient les suivants ; promotion de l’utilisation des TIC dans les organismes publics, éducatifs et aussi le milieu des affaires afin d’aider la population du pays à surmonter le fossé numérique et l’exclusion sociale parmi d’autres. Dans cette optique, Microsoft rassure que plusieurs projets sont en cours pour atteindre ces objectifs.

Source : autre média

A qui de droit : C’est le moment de passer à la plate forme Linux et Openvnp…

Cellule44

Publicités

Laisser un commentaire