Publicités
ARRESTATION DU MINISTRE LIDA KOUASSI PAR LES AUTORITES TOGOLAISES, VOICI LES FAITS….(suite2)

ARRESTATION DU MINISTRE LIDA KOUASSI PAR LES AUTORITES TOGOLAISES, VOICI LES FAITS….(suite2)

https://i2.wp.com/news.abidjan.net/photos/photos/Lida1.jpg?resize=350%2C233

L’Etat togolais mesure t-il les conséquences de ses agissements envers les exilés ivoiriens dans ce pays ?

 À quelques jours de l’audience de confirmation ou d’infirmation des charges retenues contre le président Laurent Gbagbo à la Cour pénale international de la Haye, aux Pays-Bas, le régime Ouattara a décidé semble-t-il, d’accentuer la traque des pro-Gbagbo en exil. En tout cas, nous avons pour preuve l’arrestation au Togo de Moise Lida Kouassi, ancien ministre ivoirien de la Défense.

 Selon plusieurs sources jointes dans la capitale togolaise, l’arrestation de l’ex-dignitaire du pouvoir du président Laurent Gbagbo s’est faite dans des conditions spectaculaires. Une vingtaine de motards et plusieurs véhicules d’intervention de la gendarmerie ont pris d’assaut la modeste résidence de l’ancien ministre, où une perquisition a été opérée.

 Des ordinateurs, téléphones portables et autres appareils électroniques ont été emportés et le locataire des lieux a été mené dans les services de renseignements de la gendarmerie togolaise. Cette interpellation intervient au moment où se tient à Lomé, un sommet de chefs d’État de l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA), auquel participe Alassane Ouattara.

 Prise de parole publique

 « Notre camarade a été arrêté ce matin à son domicile. On n’en sait pas les raisons. Son avocat n’a toujours pas eu accès à lui. Nous attendons de voir la suite des évènements », a confié par téléphone à Jeune Afrique un ancien baron du régime de Laurent Gbagbo, exilé au Togo. Pour le moment, aucune communication officielle n’a été faite par les autorités.

 Mandats d’arrêt

 D’autres informations – non encore confirmées – font état de la présence de plusieurs gendarmes ivoiriens arrivés sur le sol togolais pour l’occasion.

Source : cotedivoire-lavraie.fr

Dernière heure

https://i2.wp.com/www.africatime.com/data/nouvelles/3944.jpg?resize=162%2C200

Arrêté ce matin à Lomé au Togo, le ministre LIDA KOUASSI MOISE vient d’être extradé sur ABIDJAN par le gouvernement togolais sur ordre de Alassane Ouattara il est arrivé à Abidjan vers 21 heures locales. La raison de cette procédure éclair ? Des sources bien introduites révèlent que le camp Ouattara reproche à Monsieur Lida Kouassi, d’avoir parlé de politique ivoirienne sur le territoire togolais, alors qu’il n’était pas autorisé.

On apprend à cet effet que le ministre de l’intérieur de Ouattara, Hamed Bakayoko, s’apprêterait à faire une conférence de presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :