Publicités
Alerte Info/Urgent: Arrestation imminente de Laurent Akoun, secrétaire général et porte-parole du FPI

Alerte Info/Urgent: Arrestation imminente de Laurent Akoun, secrétaire général et porte-parole du FPI

 Laurent Akoun, secrétaire général et porte-parole du FPI.
Laurent Akoun, secrétaire général et porte-parole du FPI.

Le 23 mai 2012 par IVOIREBUSINESS – Selon une source très crédible, le régime Ouattara s’apprêterait à mettre aux arrêts Laurent Akoun, secrétaire général et porte-parole du FPI. La raison invoquée est que

c’est par lui que le mal pourrait venir. Il est considéré par le régime Ouattara comme un dur à cuir qui n’a peur de rien, et qui est passé maître dans la galvanisation des militants du FPI, le contraire de Miaka Ouretto jugé par le pouvoir comme plus conciliant et plus malléable.
Laurent Akoun est donc dans le viseur du régime Ouattara. Son arrestation serait même très imminente. De même que celle de Koua Justin, président des jeunes du parti, dont les capacités de mobilisation par la rue ne sont plus à prouver. Lesquelles sont de nature à faire peur au régime.
Depuis l’arrivée de François Hollande au pouvoir à l’Elysée, le pouvoir d’Abidjan est aux abois. Il est atteint d’une psychose de coups d’Etat. Il multiplie les arrestations en tout genre et les camps de concentration, véritables lieux de torture. Beaucoup de citoyens paisibles sont arrêtés et disparaissent sans laisser de traces, accusés sous de fallacieux prétextes, notamment ceux d’atteinte à la sureté.
La nature dictatoriale du régime a actuellement atteint des sommets.
Le pouvoir sait que le moindre petit meeting, la moindre petite marche peut le faire tomber, d’où la psychose qui s’est emparée de lui. Du côté de l’Elysée, on ne pourra plus, comme du temps de Nicolas Sarkozy, fermer les yeux en cas de répression sauvage d’une manifestation pacifique de l’opposition. François Hollande a été très clair là-dessus. Son arrivée au pouvoir est une bonne nouvelle pour les démocrates et un moment terrible pour les dictateurs.
Mais c’est aux ivoiriens d’arracher la démocratie et l’Etat de droit, et non à François Hollande.

Serge Touré

Source : http://www.ivoirebusiness.net/?q=node/11333

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :