Publicités
Côte d’Ivoire – Soro et ses 300 hommes armés à deux pas de chez Ouattara

Côte d’Ivoire – Soro et ses 300 hommes armés à deux pas de chez Ouattara

Côte d’Ivoire – Soro et ses 300 hommes armés à deux pas de chez Ouattara

Suite à son remplacement par Ahoussou Kouadio comme nouveau premier ministre de Côte-d’Ivoire, Soro Guillaume aurait quitté la primature en emportant avec lui la quasi-totalité des éléments armés du Groupement autonome de sécurité du premier ministre (GASPM). Cette information est rapportée par le bimensuel parisien, la lettre du continent dans son édition du 17 mai 2012. Ces éléments commandés par le capitaine Adama Yéo, sont désormais positionnés comme protecteurs « des nouveaux bureaux de Soro, non loin de l’ambassade américaine et de la résidence d’Alassane Ouattara » à la Riviera Golf. Selon certaines sources à Abidjan, la récente décision gouvernementale de réduire les cortèges officiels seraient en partie liée, au trop grand nombre d’hommes en armes autour de certaines personnalités issues des anciennes forces nouvelles. Ces éléments armés qui ne répondent pas toujours du commandement des Forces républicaines de Côte-d’Ivoire (FRCI) du général Soumaila Bakayoko, seraient vus comme une armée parallèle, dont les éléments « éparpillés » feignent d’assurer la protection de ministres et hauts responsables sortis de l’ex rébellion. « Si Soro lui seul a 300 gardes armés, imaginez 100 pour chaque ministre ancien rebelle, vous arriverez rapidement à un petit millier d’hommes bien entrainés dans Abidjan. Normal que cette situation ne plaise pas au président Ouattara, surtout que Soro sait que la CPI pourrait l’inculper à tout moment. La liste de nouveaux inculpés est d’ailleurs annoncée pour avant le 18 juin. N’oubliez pas aussi que Soro est le dauphin constitutionnel dans ce poker-menteur » nous a répondu un interlocuteur depuis Yamoussoukro. Vous avez dit méfiance au sommet de l’État ?

Connectionivoirienne.net

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :