Lu pour vous :

LIESI n’est pas responsable de l’impossibilité de commenter les articles, et ce n’est pas un bug de blogspot. 

Après avoir essayé de longues minutes de me connecter sous mon pseudonyme habituel “menthalo”, j’ai fini par renoncer et j’ai testé l’entrée par face-book.

Cela marche. Donc à vous de déjouer l’adversité en ouvrant si nécessaire un compte face-book ou twitter.

Entre temps, j’ai reçu par email de nombreuses plaintes disant qu’il était impossible de se connecter. Le nombre de commentaires aujourd’hui montre que le problème est général. A vous d’être réactif et inventif dans l’adversité !

Il semblerait qu’il y ait un lien direct avec l’interconnexion des fichiers voulue par Big Brother.

Nous venons de faire un pas de plus vers une dictature hyper-sécuritaire où tous les écrits et paroles des citoyens sont enregistrés.

Vos conversations, vos mails, vos écrits sur le web étaient déjà enregistrés, compressés et stockés ad aeternam par vos prestataires de services, donc Guéant n’a fait que donner un cadre légal à un état de fait. Ces données pourront être ressorties quand Big Brother vous cherchera des poux dans la tête, soit pour activités subversives, soit pour raisons fiscales, soit pour vous faire tomber si vous gênez l’oligarchie. On a vu que des SMS pouvaient être ressortis opportunément et communiqués à la presse, pour faire chuter un homme politique.

Face-book comme Blogspot, gmail et tous les prestataires informatiques, vous demandent de manière itérative la permission de récupérer votre carnet d’adresses dans votre ordinateur, vous êtes déjà totalement transparents.

Alors faites attention à ce que vous mettez dans vos emails, vos SMS ou sur les réseaux sociaux.

Ne croyez pas une seconde que les socialistes changeront quoi que ce soit à cette politique sécuritaire : les pays socialistes ou communistes avaient déjà instaurés un fichage total (comme celui de la Stasi ou du KGB) et l’Amérique est aujourd’hui à la pointe dans ce domaine. Nous sommes déjà en “1984″.

Que cela ne vous freine pas dans vos commentaires sur LIESI, nous avons besoin de vous pour faire circuler l’information.

Usez de cette “liberté” avant d’en être privés.

Carpe Diem

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.