Publicités
CAMEROUN :SOCIETE Cameroun – Défaite de Sarkozy : explosion de joie à Bafang

CAMEROUN :SOCIETE Cameroun – Défaite de Sarkozy : explosion de joie à Bafang

Nicolas Sarkozy à Chambéry
Nicolas Sarkozy à Chambéry (Photo credit: Thibaud Epeche)

Les populations de Bafang ont tenu deux comportements contradictoires pour les deux dernières élections présidentielles qui les concernaient à savoir les élections du 09 Octobre pour leur patrie le Cameroun et celles récentes du 06 Mai pour la France qui est leur premier pays d’exil. Pour le premier cas, personne ne s’est approché d’un poste téléviseur pour suivre la litanie d’Alexis D. Mouelle , même comme  il s’agissait bien de leur pays et pour le deuxième cas , les populations se sont déportées massivement aux bars pour suivre en direct les résultats des élections présidentielles françaises, avec le ferme espoir de voir le président-candidat Sarkozy partir.

Et c’est exactement ce rêve que Laurence Ferrari leur a offert à 20 heures françaises soit 19 heures locales. Nicolas Sarkozy a été déclaré battu par le candidat socialiste Hollande, et cela a plu à tous.
À l’annonce des résultats, telle une détonation, l’explosion de joie a été totale dans la ville  où l’on se croirait au temps du mondiale italien 1990 avec les succès de Roger Milla ou des aventures de Samuel Eto’o avec Barcelone, car cela faisait longtemps que les habitants ne savouraient plus une victoire devant un poste téléviseur.

Si tout le monde en veut à Sarkozy, c’est d’abord à cause de sa politique d’immigration jugée non favorable aux africains  avec le cocktail des expulsions et charters de rapatriement liés à cela. Beaucoup n’ont pas compris comment un fils d’immigré pouvait être autant opposé à l’immigration.
Mais la deuxième rancœur, probablement la plus tenace, est celle de l’implication directe de l’ex-président français dans l’assassinat du guide libyen Mouammar al-Kadhafi, considéré , à raison, comme le meilleur panafricaniste de l’histoire, qui a lutté bec et ongles pour l’émancipation du continent noir, en proposant la création de l’Union Africaine pour faire face à l’impérialisme occidental, et qui préparait le F.M.A , fonds monétaire africain, pour affranchir pour toujours l’Afrique des dépendances du FMI et de la banque mondiale et enfin lancer le développement du continent.

Les gens pensent que c’est exactement pour cette dernière idée méliorative de l’enfant terrible de Syrte qu’il a été tué par une coalition internationale, afin de garder l’Afrique toujours sous leur coupe. Et tout le monde en a donc une dent contre Sarkozy, principal instigateur de la mort du guide, sans oublier son implication aussi directe dans la crise ivoirienne.
Tous ces motifs ayant conduit les populations à désirer sa défaite, qui étant intervenu ce Dimanche sonne comme une victoire pour elles.

Correspondance de : Dimitri Mbouwe

Source : autre média

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :