CHERS MILITANTS ET CHERS SYMPATHISANTS.

Nous avons assez dénoncé l’impérialisme Occidental mais pas assez les traîtres Africains. Or, si Sarkozy et Obama continuent de gagner du terrain en Afrique, c’est à cause de nos frères qui sont prêts à vendre le sang de leurs semblables pour des miettes. Plus les jours passent plus nous découvrons de nouveaux traîtres dans le clan Gbagbo. Après Mamadou Koulibaly, c’est au tour de Gervais Koulibaly de trahir la conscience des ivoiriens et celle  des prisonniers Gbagbo et Simone. C’est pourquoi, j’ai toujours demandé aux organisateurs des manifestations anti-impérialistes de dénoncer également les collabos. Je veux parler de DJEDJE MADY, GUIKAHUE MAURICE, SORO GUILLAUME, KONAN BEDIE, DAKOURY TABLET, MAMADO KOULIBAL, GERVAIS KOULIBALY, FOLOGO, ALASSANE OUATTARA, YAO N’DRE , ISSOUF BAKAYOKO, MARCEL ZADY KESSY etc..   Je ne pense pas que Sarkozy et Obama soient les seuls responsables des tueries de nos parents et des Africains en général. En côte d’ivoire deux personnes avaient pris la ferme de décision de demander  aux armées des pays Occidentaux et Ouest Africains de déloger Gbagbo et de tuer tous ceux qui s’opposeront. Leur appel a été entendu et exécuté sans état d’âme. Alors, pourquoi nous ne les dénonçons pas sur la place publique. L’Afrique a d’abord des problèmes parce qu’elle a en son sein des traîtres. Sarkozy ne peut pas se permettre de faire ce qu’il veut en Afrique sans un minimum d’unité et de cohérence avec ses alliés locaux. Donc, ne pas dénoncer ces sous préfets, c’est être complice des  assassinats de nos pauvres parents.

DEUXIEME PARTIE.  

Nous, militants et sympathisants du Front Populaire Ivoirien (FPI) demandons aux camarades MIAKA et Laurent Akoun de se démarquer du CNRD .   Le CNRD avait été crée pour élargir la base électorale de Gbagbo. Maintenant que Gbagbo est tombé, le FPI doit revenir sur ses propres valeurs qui ont fait de lui le premier parti politique progressiste en côte d’ivoire et en Afrique de l’Ouest. Il n’est pas normal que le FPI continue de faire des déclarations au nom du CNRD. Nous ne sommes pas des militants du CNRD. Le camarade MIAKA doit prendre ses responsabilités en mains pour faire face à l’indignation des partisans de Gbagbo qui croupissent sous l’occupation des forces étrangères et dans les geôles du Nord. Le temps des alliances est terminé. Une simple stratégie politique n’est pas payante, mais une stratégie basée sur des valeurs communes et des intérêts communs est plus sérieuse. Plus de 70% des membres du CNRD viennent du PDCI et  ont des intérêts communs avec la puissance France. Ces personnes là ont des biens immobiliers en Europe et aux Etats Unis. Ce sont des  militants carriéristes qui vont nous abandonner pour rejoindre Alassane Ouattara. Le camarade MIAKA doit lutter contre la peur et donner de l’espoir aux militants. Ce n’est pas le moment de capituler devant Alassane Ouattara. Nous n’avons pas besoin d’une direction molle mais d’une direction rigoriste et déterminée.

RESTONS VIGILANTS ET SEREINS.

LIADE GNAZEGBO (Militant du FPI-France)

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.