Publicités
LE DIALOGUE A LA MARCOUSSIS DE OUATTARA

LE DIALOGUE A LA MARCOUSSIS DE OUATTARA

Les Internautes interpellent le FPI
Les Internautes interpellent le FPI

FPI ET LE DIALOGUE REPUBLICAIN DES 27 et 28 AVRIL 2012…ATTENTION !!!
Que cherche Ouattara ? Notre appel au FPI…

A la vérité, c’est pressé de tout part par certains partenaires au développement qui font de la réconciliation un préalable à toute aide financière, que Ouattara initie par l’entremise de son premier ministre, le dit ” dialogue”. Mais l’homme ne veut pas appliquer, à défaut de tout, certains points importants du mémorandum à lui déposé par le FPI.
L’idée, c’est de faire du remplissage comme à MARCOUSSIS, en cooptant des “faire valoir” pour que le FPI soit mis en minorité au cours des échanges et surtout pour l’adoption de certaines recommandations.
Sinon, que représentent Bamba Moriféré, Henriette Lagou, Mel Theodore, Kabran Appiah etc… sur l’échiquier politique ivoirien pour que le pouvoir fasse de leur participation leurs choux gras ?

C’est le lieu de rappeler au grand parti qu’est le FPI et à ses dirigeants actuels, le poids qui est le leur :
.La confiance en eux placée par le Président GBAGBO et tous nos élus et cadres détenus ou en exils
. L’espoir de toutes ces familles qui continuent d’être expropriées de leurs biens, terres et plantations,
. La mémoire de tous nos disparus mais aussi et surtout
. L’attente de la RESISTANCE c’est-à-dire des PRO GBAGBO dans toute leur composante …

Le credo de notre leader est certes “Asseyons nous et discutons ” mais il nous a aussi appris à ne pas faire de compromissions …
Discussions d’accord mais compromis sans compromissions …

Chers ainés et dirigeants du FPI, permettez-nous de vous faire part aussi de notre sentiment profond qui est que le moment favorable pour répondre à une telle discussion avec le pouvoir actuellement aux abois de Ouattara, serait après les résultats des élections présidentielles françaises du 06 mai 2012 …pas avant … !

Dans tous les cas, nous sommes toujours mobilisés en demeurant tout aussi déterminés …à aller jusqu’au bout pour la Côte d’Ivoire et Laurent GBAGBO !!!!

Ogbawoli

Publicités

3 Replies to “LE DIALOGUE A LA MARCOUSSIS DE OUATTARA”

  1. Amen !!!! FPI vous avez compris? Moi je ne suis pas du fpi, je suis ivoirien, ivoirianiste, africaniste …et pas vendu, nègre rempli de negrine ….Demande l’éclairage du Saint Esprit, svp …soyez sage tout la Vraie Côte d’Ivoire vous soutien n’ayez pas peur …le monde regarde cette marionnette, dont le marionettiste ..sera jetter tres vite aux enfers à partir du 6 mais soir !!!! SVP, soyez !!! courageux !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. Si la Direction n’a pas le choix…

    Si la Direction abidjanaise du FPI est trainée à ces négociations , de force ou sous les armes, elle n’a pas le choix dans ce cas, en se rendant à cette rencontre décrétée par le pouvoir d’Abidjan. Dans ce cas, cette Direction doit avoir en tête qu’elle ne doit y prendre aucun engagement et, qu’elle doit y exiger la libération de ses membres, le retour de ses exilés , le rétablissement des ivoiriens dans leurs droits fondamentaux… , disons le mémorandum remis aux autorités ivoiriennes et jusque – là sans suite.

    … Dans le cas contraire…

    D’ailleurs, pourquoi ne pas demander le report de cette rencontre au-delà du 6 mai 2012 ? La participation à cette rencontre serait une caution pour le pouvoir en place face à la nouvelle gouvernance en France après le 6 mai d’une part et, d’autre part, le lâchage de tous ses membres , des intérêts du FPI.

    L’intérêt de résister

    Nous résistons depuis la dernière élection présidentielle en Côte d’Ivoire, disons plus de 13 mois. Ce que nous endurons est pénible. Mais nous le sentons pas face à notre douleur et celle des nôtres. Nous presque tout perdu et surtout perdu du beau monde. Se reconcilier avec ceux qui sont à l’origine de nos malheur n’est pas en soi impossible. Mais cela doit se faire en respectant certaines conditions. Nous pouvoir tenir encore quelques jours, jusqu’au 6 mai, date du 2ème de l’élection présidentiel française, le temps que le ciel change de couleur , changement qui influera indubitablement sur Abidjan. Il y va de notre crédibilité et des sacrifices que nous consentons jusque – là. C’est juste un petit conseil.

  3. Pour moi, il n’y a pas de discussion avec des criminels. Gbagbo l’a fait et des milliers d’ivoiriens sont morts pour rien. Pendant 10 ans, Nous avons vu la Côte d’Ivoire vilipendée, rabaissée, humiliée, enfin déchiqetée en faisant du désordre la règle de vie. Ouattara doit désarmée ses tueurs, régler le contentieux électoral (càd montrer aux yeux du monde qu’il a effectivement gagné les élections, pas avec des discours enflammées des français Sarkozy et Hollande mais avec les bulletins de vote et la loi ivoirienne), dédommager les morts, en exils ou dépouillés. C’est seulement à ce prix qu’un dialogue du vivre ensemble peut être tenu. Le reste n’est que verbiage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :