Lynx.info : Dans une interview à Lynxtogo.info, la présidente de Survie Odile Biyidi disait qu’Alassane avait encore besoin de ses seigneurs de guerre. Un an après a-t-il besoin d’eux encore ? Il a toujours besoins d’eux parce qu’il a un pouvoir à consolider. Les Seigneurs de guerre constituent le ciment local de la construction de son pourvoir. Deux voies s’offrent à lui, d’une part la voie parlementaire et d’autre part, la voie militaire. Par la voie parlementaire, il réussira à faire passer des reformes qui lui donneront une certaine marge de manœuvre. Cette voie est conduite par Soro Guillaume l’ancien chef de la rébellion pro-Ouattara. Au parlement, en sa qualité de président de l’Assemblée Nationale, il sera le magistère moral de toutes les lois qui émaneront de l’institution. Je précise au passage que c’est pour répondre à cet objectif que Ouattara l’a imposé la tête du parlement en violant l’article 35 de la Constitution Ivoirienne(il n’avait pas l’âge constitutionnellement requis). C’est aussi une manière pour lui de le tenir loin des prisons.

Par la voie militaire, Ouattara compte sur ses seigneurs de guerre pour asseoir son autorité. Les anciens commandants de zone( Comzones) qui ont écumé( et ce n est pas fini) le nord pendant 10 ans de rébellion, sont aujourd’hui le pilier militaire du régime. La politique de répression et de terreur repose en grande partie sur eux, ils la mettent en œuvre par le biais des FRCI, dozos et autres milices tribales à sa solde. Je dirai même qu’il ne pourra pas se séparer de ses seigneurs de guerre, c’est une belle histoire de mariage.

Lynx.info : «Tous les meurtriers seront punis, seront déférés devant la justice, nul ne sera épargné ». Croyez-vous en Ouattara qui le dit aux populations de Duékoué ?

Non monsieur, je ne crois pas une seule seconde en Ouattara.Personne du reste ne croit en lui ici .Ce qu’il a dit aux pauvres populations de Duékoué, je range cela dans la catégorie des incantations infructueuses auxquelles les oreilles ivoiriennes sont habituées . Voyez vous, cela fait un an que Ouattara est au pouvoir et jamais ses partisans n’ont été inquiétés bien qu’il existe des preuves irréfutables de leur implication dans le génocide du peuple wê et bien d’autres crimes. Il a une manière à lui de punir ses partisans, c’est de les nommer au sein de l’appareil de l’Etat. Dans l’entendement de Ouattara, tous les meurtriers sont les pro-Gbagbo. Sans autre forme de procès. C’est la raison pour laquelle ses seigneurs de guerre paradent librement pendant que des intelligences de la trempe de Aké N’Gbo sont dans les goulags du nord. C’est cela la justice des vainqueurs et elle se porte très bien en Côte d’Ivoire. Le seul indice qui me fera croire en sa déclaration est qu’il commence à livrer ses seigneurs de guerre à la CPI.

Lynx.info : Ouattara dit avoir fait en un an ce que Gbagbo n’a pas pu faire en dix ans pour la Côte d’Ivoire….

D’abord, intellectuellement ce n’est pas honnête de mettre côte à côte un bilan d’un an et un autre bilan de 10 ans. Il faut quand même un parallélisme. C’est pour cela que je considère ces propos comme de la pure démagogie.
Ensuite, lors de son interview du 30 Mars dernier, Ouattara a donné la preuve qu’il n’a rien fait en un an de règne. La cherté de la vie, Ouattara a promis de baisser les taxes, pendant ce temps les populations sont dans le désarroi, Ouattara a fermé les universités en un an de règne, sa politique de soin gratuit, lui-même a reconnu que ça n’a pas marché, la sécurité est plus préoccupante que sous Gbagbo. Je ne parlerai même pas du chômage des jeunes. Avec l’unicité des caisses de l’Etat, Ouattara est incapable de donner du sourire aux populations. Sous Gbagbo, le territoire était coupé en deux, mais les populations n’étaient pas plus malheureuses que sous Ouattara.
Enfin, comme le disait un contributeur, c’est Ouattara qui a raison. Il a déréglé en un an la société ivoirienne. En un an, il a inscrit la Côte d’Ivoire sur les listes des régimes dictatoriaux d’Afrique, selon l’ONU. Sous Ouattara, les exilés se comptent par millier. En un an de règne Ouattara a offert des sacs de problèmes aux ivoiriens. C’est en définitive lui qui a raison.

Lynx.info : La presse proche du pouvoir dit que les Wê ont pardonné à ceux qui ont tué leurs parents lors de la visite de Ouattara à l’ouest. Votre avis ?

Monsieur, la presse proche de Ouattara a une mission bien précise. Elle doit laver l’image de son chef. Mais comme il n’est pas aisé de vendre le faux, elle se laisse surprendre par ses propres mensonges. Je voudrais bien que les wê pardonnent à leur bourreau, plus précisément qu’ils pardonnent aux hommes de Ouattara. Mais pourquoi tout cet empressement à distraire le monde? De quelle population wê cette presse parle? Cette population qui est éparpillée sur le territoire ivoirien ou en exil? Parle-telle des burkinabés qui occupent en toute illégalité les terres des wê et qui menacent sous le regard complice du pouvoir? Soyons quand même sérieux, Ouattara lui-même ne cesse de dire qu’il ne peut y avoir de pardon sans repentance. Alors, les bourreaux du peuple wê se sont-ils repentis auprès de leurs victimes pour que celles-ci leur accorde le pardon? Les réponses à ces questions nous aideront à croire en ce que raconte la presse pro-Ouattara.

Lynx.info : Promesses tout azimut de dédommagement aux victimes, de travail, de routes à l’ouest. Beaucoup d’analystes reprochent à Ouattara de parler beaucoup et de faire peu. Pour vous, va-t-il respecter cet engagement ?

Ces analystes n’ont pas tord. Nous avons entendu Ouattara dire lors des campagnes présidentielles, qu’il avait des amis, des relations qui n’hésiteraient pas à casser leur bourse pour l’aider à faire de ce pays, une île paradisiaque. « Chercher l’argent…c’est cela mon métier » avait il déclaré .Cela fait un an qu’il est au pouvoir les ivoiriens n’ont encore rien vu. Il a dit qu’il ferait pleuvoir des milliards sur la Côte d’Ivoire, je ne sais pas quel ivoirien vous dira aujourd’hui qu’il a vu les milliards de Ouattara. Nous attendons les faits, qu’ils traduisent ses promesses en acte.

Lynx.info : On parle d’un parti unique en gestation en Côte d’Ivoire avec un président hyperpuissant. Vous y voyez des ingrédients ?

Non Monsieur, je ne vois pas les ingrédients d’un parti unique en gestation. Le parti unique existe déjà et cela depuis que Ouattara a pris les rennes du pouvoir. Je vais vous citer quelques exemples qui l’attestent. En Côte d’Ivoire, porter un tee shirt à l’effigie de Laurent Gbagbo est une infraction. Ici ce n’est pas la police qui vous interpelle mais plutôt les militants de Ouattara ou son armée tribale. Quand vous avez le courage de le porter, soit vous restez chez vous à la maison, soit, vous évitez de passer dans certains endroits. Les médias d’état sont au service d’un seul homme, Alassane Dramane Ouattara. C’est chaque jour que des griots se succèdent pour chanter les merveilles de l’homme providentiel. Tenez vous bien, Mme Mariama Da Chagas la Directrice Commerciale et Marketing de la RTI refuse la diffusion des spots du FPI. Bientôt, nous seront pas surpris de chanter l’hymne au libérateur Ouattara. En Côte d’Ivoire, tous les meetings du Fpi sont attaqués par des hommes en armes. On se souvient encore du meeting du 21 Janvier 2012 à la place Ficgayo qui a été attaqué par les hommes du pouvoir. Amadou Soumahoro, Secrétaire Général par intérim du parti de Ouattara, le RDR et par ailleurs conseiller politique de Ouattara a publiquement affirmé, que tous ceux qui s’attaquent à Ouattara vont au cimetière, bien sûr après une bonne correction corporelle. La quasi-totalité des biens du FPI et des pro-Gbagbo en exil a échoué dans le patrimoine des hommes du pouvoir. Mêmes les ouvrages qui dénoncent le pouvoir sont interdits de vente en Côte d’Ivoire. J’en veux pour preuve l’ouvrage de Blé Goudé (le traquenard électoral) et celui de Charles Onana (Côte d’Ivoire le coup d’état). Alors avec ses quelques éléments, doit-on parler d’ingrédients ? Je ne le pense pas, nous sommes dans une dictature primaire.

Lynx.info : Ouattara dit qu’il veut une «une réconciliation vraie, sans esprit de vengeance »….
Alors s’il dit cela, où mettra t-il sa justice des vainqueurs? La justice des vainqueurs est une justice de vengeance et tant que nous serons dans ce schéma, il n’y aura pas de réconciliation vraie. Et puis il ne s’agit pas chaque fois de nous dire le même poème. Il faut poser des actes qui corroborent ce que tu dis. Si Ouattara veut une réconciliation vraie, qu’il libère tous les pro-Gbagbo qui sont entre ses mains. Tenez quel crime a commis Michel Gbagbo pour être en prison ? .Qu’il fasse rentrer les exilés, c’est ce qui est écrit dans la constitution ivoirienne, afin que ceux-ci participent à la construction nationale, qu’ils s’asseyent ensemble autour d’une table et engagent la discussion. Laurent Gbagbo avait fait preuve de grandeur en le faisant rentrer d’exil, il en a fait de même pour Bédié. Ouattara et Bédié sous Gbagbo ont bénéficié respectivement du statut d’ancien chef d’institution et d’ancien chef d’état avec tous les avantages que cela comporte. C’est ce qu’on appelle poser des actes qui facilitent la réconciliation vraie. Que fait Ouattara ? D’ailleurs son Ministre de l’intérieur a interdit le territoire ivoirien au Ministre Koné Katinan. C’est cela une réconciliation sans esprit de vengeance?

Lynx.info : Comment expliquez-vous l’impuissance des Occidentaux face aux dérives dictatoriales d’Alassane Ouattara ?
Je ne parlerai pas d’impuissance, je dirai plutôt que les occidentaux sont complices des dérives dictatoriales de Ouattara. Nicolas Sarkozy, Barack Obama, David Cameron, Ban Ki Moon peuvent-ils dirent au monde que Ouattara répond à la définition universelle de la démocratie? Je crois qu’ils ont atteint leur objectif. Il s’agissait pour eux, de mettre à la tête de la Côte d’Ivoire un homme docile, prêt à leur livrer les richesses du pays, à les ramener dans les paradigmes de gouvernance de l’ère Houphouët Boigny. Dans tous les cas, que représente la vie d’un africain noir qui, selon Sarkozy n’est pas assez entré dans l’histoire. Tant que ces occidentaux auront à la tête de nos pays, des hommes qui leur sont soumis, ils ne s’investiront pas dans la dénonciation des dérives de ceux-ci.
Lynx.info : Finalement, Ouattara est plus à l’aise de faire ce qu’il veut là où toute la presse occidentale tirait à boulet rouges sur Laurent Gbagbo. Comment vous l’expliquez ?
Tout cela s’inscrit dans une stratégie globale. Le volet politico-diplomatique était piloté par Sarkozy, Obama, Hilary Clinton et leurs ambassadeurs, le volet militaire, par la France et le conseil de sécurité à travers ses résolutions qui laissaient subodorer une action militaire in fine et le volet communication par la presse étrangère. La presse étrangère était et demeure l’organe de propagande au service de Ouattara. France 24, Tv5, Africa 24, BBC avaient pour mission de présenter Ouattara comme la victime du régime de Bédié, Guéhi et ensuite Gbagbo. Je me souviens encore d’un certain Gauthier Ribinsky de France 24 qui qualifiait le Président Laurent Gbagbo de « dictateur tortionnaire ». L’objectif est atteint. Ouattara est aujourd’hui le chouchou de la presse étrangère, celui qui s’offre des plateaux sur TF1. Mais le mensonge a un règne précaire, il finit par être vaincu par la vérité et bientôt cette presse se mettra la queue entre les jambes.

Lynx.info : Le PDCI est devenu une aile marchante du RDR selon beaucoup d’ivoiriens. C’est ca ?
Bien sûr, je partage cet avis. C’est triste de voir le PDCI réduit au statut de petit mendiant se nourrissant des restes du RDR. Je dis souvent que le PDCI est devenu membre observateur du RDR. En cette qualité, il est complice de la dictature du pouvoir. Son mutisme face aux dérives du pouvoir se comprend bien, Ouattara avait affirmé lors de son investiture pour le second tour des élections présidentielles, qu’il travaillerait sous l’autorité de Bédié. Bédié est ainsi, le co-président de la Côte d’Ivoire, lui et son parti son d’avis avec toutes les décisions impopulaires qui émanent du pouvoir d’Abidjan.
Lynx.info : Ouattara dans sa tournée à l’ouest dit qu’il a déjà trouvé des solutions pour les ivoiriens. Vous le sentez dans le quotidien des ivoiriens ? Le chanteur Tiken Jah Fakoly lui dit que Abidjan est depuis devenu propre….
Monsieur au moment où nous échangeons, les élèves de l’Institut National de Formation Sociale (INFS) ont entamé une grève de faim en face de la cathédrale d’Abidjan-Plateau. Du 23 au 24 Mars, les instituteurs ivoiriens, regroupés au sein du Mouvement des Instituteurs pour la Défense de leurs Droits (MIDD) ont observé un arrêt de travail. Le personnel du corps médical a déposé un préavis de grève et est actuellement en négociation avec le gouvernement, son Secrétaire Général a appelé les syndiqués à la vigilance. Pensez-vous que si Ouattara avait trouvé ses fameuses solutions il y aurait eu ces mouvements? Franchement, je ne vois pas ses solutions. Ouattara fait de la mystification. Certainement que les licenciements massifs, la paupérisation grandissante, la cherté de la vie constituent pour lui des solutions. Tiken Jah, lui, est totalement coupé des réalités ivoiriennes. Il est sans doute encore sonné de voir son mentor au pouvoir. Prenez vous au sérieux un monsieur qui soutien une rébellion dans son pays et va dans un autre pays dénoncer une autre rébellion ? Monsieur Tiken Jah est en mission, comme certains autres, pour Ouattara
Lynx.info : La Côte d’Ivoire, c’est aussi la fuite des cadres et des intellectuels. Comment expliquez-vous que Ouattara préfère plus des illettrés. L’exemple des commandants de sont armée en dit long. C’est ca ?
Avant d’expliquer le choix de Ouattara, il faut regretter le fait que des ingénieurs, des professeurs agrégés, des hauts cadres de l’administration, des étudiants soient contraints à l’exil pour certains et en détention pour d’autres. Comment expliquer à son enfant que le Professeur Aké N’Gbo est en détention arbitraire pendant que des ex rebelles, des chasseurs traditionnels dozos marchent sur le tapis rouge. Les cités universitaires, après avoir été complètement pillées par les hommes de Ouattara sont devenues des chambres de passe, des dortoirs de certains éléments des Frci qui n’auraient jamais eu l’honneur de s’arrêter au portail de ces cités. C’est triste. Je ne dirai pas que Ouattara préfère plus les illettrés, je dirai tout simplement que son message passe plus auprès des illettrés qu’auprès des intellectuels. Au sein de son parti, il y a des intellectuels respectables, mais le problème est que leur appartenance au RDR les a tropicalisés. Ils ont pratiquement le même réflexe que les commandants de zone dont vous parlez. Et puis ces commandants, sont une honte pour la Côte d’Ivoire. Comment comprendre qu’on ait un commandant qui n’a que le Certificat d’études Primaires comme seul diplôme. Lors des séminaires et autres rencontres, que pourront-ils dire de cohérent ? Cher monsieur La Côte d’Ivoire est vraiment dans la rue, en tant qu’ivoirien, j’ai honte.
Lynx.info : Il paraît que Mme Dominique Ouattara est la femme la plus sensible aux souffrances des ivoiriens en Côte d’ivoire…..
Ah bon ! Et cela date de quand? Du 11 Avril 2011 je devine. J’aimerais bien qu’elle dise aux ivoiriens ce qu’elle a fait lorsqu’au nord, les rebelles étripaient les femmes enceintes, violaient des mineures, égorgeaient des populations innocentes, faisaient des orphelins et des veuves. Où était sa sensibilité lorsque l’Union Européenne imposa un embargo sur les médicaments en 2011? Mme Ouattara est en prospection pour son époux comme l’a été Henriette Bédié pour son époux à travers son ONG servir.
Lynx.info : Je vous remercie

Interview réalisée par Camus Ali Lynx.info

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.