C’est parti ,le nouvel ordre mondial est  en route au Canada…bientôt l’ouverture de camp de concentration ?

Publicités

Une pensée sur “Hypocrisie du gouvernement canadien”

  1. Où sont les Africains ? Mise au point.

    Compatriotes, chers frères Africains, amis et frères Africains de la diaspora, chers frères et parents des « Mouvements Africains-Citoyens Occidentaux »,

    Comme d´habitudes, nous revenons toujours en charge pour vous instruire des situations des évènements actuels en Afrique. Les coups d´États à la mode maintenant en Afrique sont elles objets des manipulations et des complots, comme il a été de la coutume ?

    Nous disons non et définitivement non ! La lobotomie médiatique de la France continue et nous sommes convaincus que les Africains ne se laissent plus opérer… Autre fois, les couts d´États étaient fomentés par la France, cette fois-ci, soyez sûr, cette initiative est le fruit de notre combat, de votre combat. Comme le peuple congolais a l´habitude de dire : « petit à petit l´oiseau fait sont nid », nous en arriverons quelque´en soit nos différences internes. Aujourd´hui, nous, peuples Africains à travers le monde avons compris que l´union et la solidarité sont prioritaires que les autres problèmes internes nous concernant.
    Au Mali par exemple, nous sommes très satisfaits des démarches pour la libération de ce peuple modèle de l´Afrique. Les jeunes militaires n´ont rien cassé, ils sont aussi des humains et bien avant tout citoyens, comme aussi au Guinée. Ceux, que certains continuent par nommer « la junte » ne le sont pas mes frères. Ce sont des compagnons de lutte. Ceux là, n´ont jamais revendiqué le pouvoir. Ils n´ont pas exigé de prendre la direction des affaires publique de l´État, Ils revendiquent seulement le retour à l´ordre et à la sécurité tant aux civiles qu´aux hommes de la sécurité.
    Nous vous convions de soutenir les militaires, surtout au Mali. Nos recommandations ont été satisfaites, notamment la nomination des nôtre, le Dr. Cheik Modibo Diara à la tête des instances ministérielles pour conduire la transition, il serait de même qu´au Guinée et partout d´ailleurs même dans la sous région Ouest-Africain.
    Nous vous demandons très respectueusement de respecter nos combattants armées sur le terrain pour la libération de l´Afrique. Ils sont plus exposés que nous, ils ont des familles comme nous et ils sont citoyens africains. À la longue de nos combats, les sous-préfets marionnettes de la « Franc-Afrique » se verront compromettre avec l´Armée panafricaine en Afrique de l´Ouest. Soyez tous au rendez-vous et surtout soyez attentif, ne vous détournez pas des faits. Rendez-vous ne compte que les couts d´États actuels n´ont pas coulé de sang comme en Côte d´Ivoire, en Libye ou ailleurs en Afrique.
    À l´attention de tous, nous annonçons que bientôt la Mauritanie, le Niger et le Burkina Faso seront à leur tour le théâtre des mêmes scénarios des couts d´Etats et nous les revendiquons comme nos droits. La France n´a plus rien à foutre en Afrique et nous allons même revendiquer que la France appartient à l´Afrique puisque nous avons libéré la France à plusieurs reprises dans des situations de guerres. Nous rendons hommages à tous les Ivoiriens et leur disons bon courage, car rien n´est décidé pour le moment, A. D. Ouatara et ses alliés constateront bientôt leur décadence mais pour faire recourt à la violence, ils n´auront plus aucune chance.

    Nous déclarons ici solennellement soutenir le Dr. Cheik Modibo Diara comme premier Ministre par intérim du Mali, car il a les serrures des portes de la libération et nous, nous avons les clés compatibles à ces serrures !

    En France nous saluons le MAF (Mouvement des Africains-Français) qui s´est su implanté. Nous adhérons à leur Idéologie mais il va falloir créer une cellule de suivit chargée quotidiennement d´intégrer la jeunesse Africain-Française dans les débats sociaux (éducations parentales, scolaires et civiques) et politico-idéologiques (le savoir sur la géopolitique et la sauvegarde de l´héritage commun africain).
    Quelque´en soit nos diversités culturelles, nos différences internes, nos accusations fatales les uns contre les autres, nous devons opter supérieurement pour l´unité, la solidarité et la paix. Nous devons parler dès maintenant d´une seule voix et après nos linges sals se laveront en famille.

    Comment pouvez-vous, Africains, accepter de vivre dans la misère, la désolation et la peur ? Comment pouvez-vous produire tout ce que le monde entier a besoin et rester pauvre sans défense ? Comment pouvez vous accepter et laissez partir vos enfants loin de vous à des destinations inconnues et non sûres où ils seront soumis à d´autres formes d´esclavages même s´ils sont qualifiés à haut niveau ?
    Si nous laissons aller les choses come ça, nous perdrons notre identité et en même temps nos terres en Afrique et après nous ne serons plus, c´est à dire notre liquidation ne serai qu´une formalité d´usage pour ceux qui voulaient toujours nous voire disparaître de la planète…
    Étant donné que Dieu nous a livré le secret et la solution pour combattre l´ennemi, nous devrons suivre le chemin, la vérité et l´amour de la patrie pour sauver l´humanité. Ce secret et la solution du problème de l´humanité se trouvent à la disposition des Africains partout où qu´ils soient. Nous devons tout d´abord assumer notre responsabilité d´union, de la solidarité et de la paix afin que Sarkozy/OTAN et alliés malfaiteurs ne puissent pussent pas passer au travers de nous pour mener des actions illégales sur la terre de nos ancêtres.

    Ensemble, nous sommes moins seuls! … dans le monde entier, en Afrique et dans votre ville !
    Un autre monde meilleur est possible et différent, et ensemble nous y parviendrons!

    Tous unis dans la paix et la solidarité, ils peuvent voir et nous entendre dès maintenant!
    Nous sommes là nous serons entendus nous serons vus, nous ne seront pas ignorés.
    Etes-vous à l’écoute?
    Nous sommes les Africains, faites entendre votre voix…

    Le Coursier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.