fpi_cndr

En lisant la proposition de Koné Bruno, porte -parole dans le gouvernement Ouattara, dans le cadre des discussions à engager avec le FPI, je n’ai pas pu m’empêcher de rire quand ce monsieur du parti belliqueux évoque le mot sincérité. Mais diantre de quoi parle-t-il? Sait-il le sens et la valeur du mot sincérité? Mais au-delà du mot, j’ai compris la difficulté de ce pouvoir à asseoir sa légitimité et de gouverner la Côte d’Ivoire dans la bonne direction.

Ce pouvoir demande au FPI de ne pas venir à la table de discussion avec des préalables et qu’il soit raisonnable comme si la raison a une seule fois habité le RDR dans son parcours politique en Côte d’Ivoire. Venir à une rencontre sans des préalables, revient à assister à une rencontre, y être en tant que consommateur passif. Or dans le cadre espèce, pour avoir la sincérité dans ce débat, il faut venir avec tous les points qui peuvent être des préalables. Lesquels préalables ne doivent pas être perçus comme des difficultés, mais des points à lever à travers les échanges d’idée pour faire avancer le débat. La mise en garde de Koné nous donne la preuve de la difficulté de ce pouvoir à engager la confrontation des idées. Mais cela ne nous surprend guère, car nous savons tous que ce parti a toujours opté pour la prise des armes comme solution unique dans la réalisation de ses ambitions politiques.

Évoquant le mot sincérité, je ne voudrais pas relater de façon exhaustive la liste des actions entreprises par le pouvoir FPI pour amener le RDR sur la table de discussion afin de colmater les brèches de ce pays qu’il a détruit. Cependant, je citerais le forum national de réconciliation, le retour de Bédié et Ouattara tous deux en exil, l’entrée du RDR et sa branche armée forces nouvelles au gouvernement, le décret de naturalisation de Ouattara.

Face aux démarches du président Gbagbo empruntes de sincérité pour sortir la Côte d’Ivoire de la crise, la bande de rebelles RDR a touché maintenu ses préalables qui reposaient sur la candidature de Ouattara, le non désarmement de sa branche armée avant les élections. Comment comprendre qu’un tel parti puisse demander au FPI de venir à la table de dialogue sans des conditions? Cette exigence de Koné Burno faite au FPI sans le savoir reste tout de même un préalable pour le débat qu’il souhaite se faire sans des préalables.

Pour utiliser le concept du maître du Didiga, le professeur Zadi Zahourou, en guise d’hommage, avec le RDR nous nous sommes toujours dans l’art de l’impensable.

Jean-Pierre Goutoyou

Infodabidjan.net

Publicités

Une pensée sur “Ouattara, un ridicule projet de dialogue avec le FPI”

  1. Mise à jour ! Afrique (Libye), Afrique/Moyen orient (Libye, Mali Syrie)

    (I) Première rubrique :
    Dernières Nouvelles: LIBYE/AFRIQUE
    Le journaliste Assad Ambah Aboqilh, auteur du livre « Libby independiente » a annoncé dans un communiqué de presse exclusif du 09/04/2012 que Mouammar Kadhafi est toujours en vie et tous récemment, dit-on, a eu une conférence téléphonique avec les membres de la commission des Cours royaux des Chefs et Rois d´Afrique dont il est le fondateur.

    Nous rappelons que SE Mouammar El Kadhafi a été désigné (à Benghazi) par ladite commission comme leader des rois et chefs traditionnels d’Afrique.

    Le chef de la coalition des rois et chefs traditionnels d´Afrique, SE le Roi Chevy Jean Gervais de la Côte d’Ivoire, a confié, dans une conférence de presse clos (lieu non précisé), avoir tout récemment (09/04/2012) converser avec SE le guide Kadhafi. Cette conversation téléphonique très court concernait Gbagbo et la Haye sans plus de précision.
    En effet ceci vient confirmer les affirmations Russes et Chinois. (le même chinois, représentant de la diplomatie, d´espionnage et du terrorisme international organisé a pris position dans l´affaire MERA et le gouvernement Sarkozy bien avant l assassinat perpétué du jeune homme ) « Wait and See ».

    À suivre (II) Deuxième rubrique :
    À lire pertinemment: « Banque centrale libyenne en la faillite! »

    Pour AFRICA FOR AFRICAN « A.A: https://www.facebook.com/groups/aforafrican/” ,
    Le Coursier
    Ensemble, nous sommes moins seuls! … dans le monde entier, en Afrique et dans votre ville !
    Un autre monde meilleur est possible et différent et ensemble nous y parviendrons!

    Tous unis dans la paix et la solidarité, ils peuvent voir et nous entendre dès maintenant! Nous sommes là nous serons entendus nous serons vus, nous ne seront pas ignorés.
    Etes-vous à l’écoute? Nous sommes les 99%, faites entendre votre voix…

    « Nous n’accepterons plus de sacrifier sur l’autel de votre avidité nos frères et nos sœurs.
    Nous sommes les 99 %, Aujourd´hui une révolution mondiale et Demain la libération et l´indépendance et la réunification de l´Africaine? Oui c´est possible et réalisable, si tous les patriotes africains prennent actes et agissent en conséquent …
    Nous sommes tous à la croisée des chemins. Sur notre continent, une rumeur galvanise les troupes: c’est un appel à la révolution générale mondiale.
    De quoi avez-vous peur?
    Même les militaires sont déjà du côté des peuples Africains. Les Armées en Afrique ont aussi suivit le pas(Mali, Guinée Bissau… ), ils n´auront pas de choix !
    Dans un monde injuste et cruel où chacun pense d’abord à défendre sa peau, le repli sur soi semble être la seule issue, alors que seule l’action collective est susceptible de mettre à nu les germes d’une société nouvelle. Désobéir est un devoir pour tout homme qui aspire à un monde meilleur.
    L’article 35 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793 légitime la désobéissance civile:
    « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

    Chacun devrait se pénétrer de l’idée que l’obédience, sous toutes ses formes, tire l’humanité vers le bas.  »

    « Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être. » (Goethe)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.