Macky Sall

Le pouvoir rend fou. Le pouvoir corrompt les esprits. C’est ainsi que, Abdoulaye Wade, 85 ans, l’homme qui veut tuer la démocratie sénégalaise et qui ne devait même pas participer à cette élection présidentielle, perd dans le Sénégal tout entier, au fur et à mesure que les bulletins sont dépouillés. On se dirige véritablement vers un possible voir probable de 65% des suffrages pour Macky Sall ou même plus.

On se demande donc pourquoi Abdoulaye Wade, qui avait fait 34,81%  au premier tour, alors que son adversaire Macky Sall avait obtenu 26,58% des suffrages, plus le ralliement des douze candidats malheureux du premier tour a maintenu sa candidature ? Dans la quasi totalité des capitales occidentales, Macky Sall écrase son adversaire. Si ce n’est pas du masochisme, peut-être que c’est de la folie ce combat de trop de cet homme.

Il n’y a eu que très peu d’incidents, ce qui prouve que la maturité des Sénégalais est à l’optimum. Le seule peur de Macky Sall est de voir Wade ne pas reconnaître sa défaite de plus en plus palpable. Tiens, au moment où nous bouclons ce papier, Me Abdoulaye Wade vient de passer un coup de fil au nouveau président Macky Sall, pour le féliciter de sa victoire. Bye bye Wade, la malédiction Kadhafi vient de faire une nouvelle victime !

Les partisans de Macky Sall sont actuellement devant le siège de son parti à Dakar entrain de faire la fête.

Source : un article d’Allainjules

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.