Au Togo, on retrouve ce système d’intérêts croisés privés mais aussi public car dans la relation « incestueuse » franco-togolaise, l’état francais tient le premier rôle dans la répartition des marchés et des biens du Togo façon « mafia » que l’on appelle: la « françafrique ». En effet, entre l’Elysée et sa cellule Africaine , le ministère de la coopération aujourd’hui intégré à celui des affaires étrangères, le Trésor, le ministère de la défense, les services de renseignements ainsi que le monde des mercenaires et de barbouzes…

Ensemble ils concourent à préserver leurs intérêts à caractère privé en constituant des lobbies si puissants qu’ils influent sur l’Etat.

Mathieu CICHOCKI  fait grève de la faim à cause de élections truquées de mars 2010

L’état français depuis des décennies est complice du régime dictatorial et mafieux du régime gnassingbé, pour l’exemple le Togo bénéficie d’une importante aide militaire, en vertu d’un nouvel acord de défense signé il y a à peine quelques semaines par Sarkozy et fraude gnassignbé.
L’aide militaire française a permit grâce à sa fourniture en équipement militaire et l’entrainement des soldats togolaisà réprimer la population notamment pendant les massacres de 2005 et depuis régulièrement avec les gaz lacrimogènes et les instructeurs CRS (compagnie républicaine de sécurité).

Par ailleurs le Togo et la France conduisent régulièrement des manoeuvres militaires conjointement sur le sol togolais ainsi la France permet à la dictature de fraude gnassingbé d’avoir des connaissances précieuses géo-militaire détaillés de tout le territoire. C’est bien l’Institut géographique national français qui établit les relevés topographique et cartographique du Togo, qui se rend encore complice d’un « cadenassage » d’une population prise en otage depuis des décennies !

Des officiers français occupent des postes de responsabilités au sein de l’armée togolaise, ils gèrent pratiquement l’intendance militaire au Togo comme depuis peu en Côte d’Ivoire sous le joug du « Boucher » Ouattara !

Un exemple très révélateur des pratiques honteuses de l’armée française hors des frontières nationales comme la formation d’une escouade incontrôlée  « les pigeons » ou « brigades rouges » qui c’est illustrée dans diverses actions terroristes contre les populations du Togo !

Ces instructeurs militaires français font partis de la future D.A.M.I.(détachement d’assistance militaire à l’instruction) qui quelques années plus tard encadreront et formeront les génocidaires au Rwanda !

La France forme depuis longtemps, hors de l’exagone, à la torture et à l’arbitraire !

La coopération militaire s’étend aussi dans l’accueil de la « soldatesque » de gnassingbé dans les meilleures écoles militaires en France comme l’école de guerre, le centre d’instruction de la gendarmerie ou l’école de St Cyr …

A member of the CRS (riot police units of the ...
Image via Wikipedia

Cette « marque de fabrique » française sur « les bourreaux » FAT du Peuple Togolais s’exprime de manière régulière comme la dernière visite du  directeur de la Coopération de sécurité et de défense au ministère français des Affaires étrangères, le général Bruno Clément-Bollée (photo) qui a achevé cette semaine, une visite de 72h au Togo.

Il a effectué, aux côtés du Général Titikpina, Chef d’Etat major général des Forces armées togolaises (FAT)  à une visite au Collège militaire Eyadéma de Tchichao.

Le « Maître » yovo (blanc) a fait la revue de troupe des jeunes collégiens/militaires afin de les marquer de « l’empreinte » de la puissante armée coloniale toujours en 2012 !  Scandaleux !
Il faut souligner de manière indélébile que l’affaire actuelle du rapport de la CNDH au sujet des tortures à l’ANR des victimes civiles et militaires est une résurgence des pratiques et techniques apprises auprès de l’armée française depuis bientôt cinquante ans, le jour où un sergent commis de cuisine de l’armée coloniale française, Etienne Gnassignbé, père du dictateur actuel, participait déjà en Algérie à des tortures sur ses populations…

Il est temps de sortir les dossiers sur les responsabilités passées et actuelles de l’armée française au Togo et d’introduire des actions en justice afin que sa tutelle cesse immédiatement ainsi que son bras tortionnaire que sont les FAT des gnassingbé.

Mathieu CICHOCKI
PEUPLES OBSERVATEURS

26/02/2012

Sources : Association Survie

.

Publicités

Une pensée sur “Togo : Responsabilités aussi des militaires français!”

  1. La dramatique situation en Afrique mise à jour.

    Ce n´est pas du nouveau pour vous, simplement un rappel pour rafraichir les mémoires !

    Nous avons ici, une situation très délicate. À cause de la richesse les occidentaux élimine le peuple Africain.
    Les victimes (La cible) :

    – les élites intellectuelles sont purement et carrément exclues des affaires politiques, la plus part contraintes en exile et/ou élimination physique,
    – les politiciens sont, soit marionnettes, soit tués ou emprisonnés,
    – les femmes et les enfants sont mutiles, violés, tués et/ou déplacés de leur lieu d´origine pour un autre endroit, la déchirure sociale survient,
    – la jeunesse est maintenue sous la pauvreté absolue sans aucune formation appropriée.

    Que devons nous faire, au moment où nous savons ce qui nous arrive ?
    « Se taire, lire, regarder sans voir, c´est tout ? Pourtant sous nos pieds, la terre se dégringole. »
    L´Afrique est un gigantesque camp de concentration. Cette société ne peut pas être reformée ni améliorée, elle doit être radicalement changée.

    Même, si certains (1%) continuent de mentionner la part de la faute des Africains, dans cette situation, moi je dirai toujours que nous sommes des victimes. Oui nous sommes victimes et continuons de l´être…
    Depuis plus de 4 siècles, nous sommes victimes de mensonges et de manipulations médiatiques (la Bible, les ouvrages d´histoire, radio/télévision etc. …), nous n´en sommes pour rien, nous vivons la merdre. Mais hélas, nous ne devons pas nous croiser les bras, laisser faire, regarder et faire semblant de ne rien voir! Cessons de nous attribuer les fautes à tort et à travers ?

    Un peuple, qui ne connais pas son vraie histoire devient un troupeau sans orientation et destination, Le peuple se laisse toujours bêtement conduire au pâturage, donc pas de choix, la population est obligée de survivre. Ces gens reçoivent du poisson sans savoir comment pêcher; ils ne savent même pas où aller pêcher. Cette nation est en perdition, ainsi elle disparait sûrement et lentement, ce processus s´est accéléré ces dernières deux décennies.

    Alors que ce peuple possédait des terres, des pâturages, des rivières et fleuves, bien avant l´arrivée des envahisseurs et/ou oppresseurs, des impérialistes sataniques, le constat était désastreux au réveil, après un long sommeil, que l´envahisseur a orchestré, par l´aide de la Bible, le média le plus manipulateur et mensonger.
    « […], quand nous avons ouvert les yeux, ils avaient nos terres et nous avons leur Bible. » J. K.
    Pour rendre le peuple encore plus faillible, ils nous apportent des maladies, permettant aux gens d´être de plus en plus dépendant des drogues (médicaments, fausses pilules, vaccins, soi-disant sérums préventifs, etc. …)

    Un mouvement de révolte gronde sur l´Afrique tout entière, mais rien ne permet l’affirmation; les pouvoirs impérialistes soient prêts à relâcher volontairement leur accès économique et politico-militaire dans les soi-disant colonies.
    L’Afrique méprisée et privée {volée} de ses droits {raisons} joue un rôle primordial dans les plans {projets, budgets} d’expansion des puissances impérialistes aujourd’hui.
    Par des manœuvres habiles et sous le prétexte d’arrangements économiques, ces pouvoirs néocolonialistes s’associent et ils coordonnent leurs efforts à l’établissement des bases militaires qui sont nécessaires, s’ils veulent exploiter {voler, dérober} les richesses énormes comme prévue. Ainsi le colonialisme incline à s’habiller en forme internationale; il tolère les drapeaux et les hymnes nationales africaines, mais il ne tolère pas que quelqu’un remue à ses intérêts.

    C´est notre histoire, nous le savons maintenant. Le génocide du peuple Noir continu, le continent se vide de ces ressources humaines et minières. D´ici cinq à dix ans, l´Afrique ne sera plus pour le peuple Noir (d´ailleurs elle ne l´est plus, au moment où elle est administrées de l´extérieur par les occidentaux sous couvert de leurs préfets et marionnettes).
    À l´heure actuelle, les occidentaux et les Arabes sont en train de peupler l´Afrique, par exemple, l´Apartheid bat de son plein, notamment au Togo où les banques, les agences d´assurance, le port, les services de transports en commun, les marchés, les services de santé voire même l´armée et la police sont dirigés par les Patrons français.
    La scolarité devient une entreprise de gain (coûts de scolarisation des maternels et des primaires: ~ 400 à 500 EUR/an), les écoles privées s´implantent, même des maisons sont transformées en établissements scolaires… Les étrangers arabes et occidentaux ont plus de droits que les autochtones, la loi est du côté des plus forts et riches étrangers. Dans cette situation alarmante, une personne individuelle ou une douzaine de personnes ne peut pas agir seul, même si le Fond (Argent, Capitaux) ne manque pas!

    Bientôt, les Africains perdrons toute leur terre, ces filles et fils seront contraints d´aller vivre dans les réservâtes (comme dans les parcs réservés indiens indigènes aux USA), similaire à ce qui est arrivé aux Indiens natifs des Amériques du Nord (USA, Canada). Les Africains n´auront plus de légitimité sur tous les plans.

    Devant cette situation, le peuple Noir est impuissant. Pour nous en sortir, il faut une union sacrée. Seule l´union peut affronter l´ennemi.
    Il n’y a pas de chemin confortable pour l’achèvement de la libération de l’Afrique. Les impérialistes doivent renoncer à leurs privilèges. Il n’y a pas d’autre solution. Les hommes et les femmes, les vieillards et les enfants d’Afrique ont exactement compris cela.
    L’indépendance totale de l’Afrique et la libération militaro-économique complète ne sont plus négociables, comme l´espère toujours certains (ONU & OTAN).

    Si DIEU est, il sera toujours!
    Les Hommes doivent transformer radicalement et fondamentalement les structures et les institutions des « sociétés » barbares, criminelles et insensées dans laquelle nous croupissons. […]

    Je sais que nous pouvons le faire ensemble. Ensemble, nous sommes moins seuls, nous pouvons changer les choses.

    Le Coursier :
    Dipl. Phys. Pierre-David Takpara

    http://youtu.be/_99AlKojRJg

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.