English: Embassy of Gabon in Ottawa, Canada
Image via Wikipedia

Appartements luxueux, bijoux, yacht, vêtements sur mesure… L’enquête des « biens mal acquis », a mis à jour les mécanismes de détournements de fonds de trois chefs d’Etats africains. Au cœur du scandale, les présidents de la Guinée équatoriale, du Gabon et du Congo soupçonnés d’avoir pillé leur pays à leur profit. Des documents confidentiels montrent que les familles dirigeantes du Gabon et du Congo pourraient être inquiétés par la justice dans le cadre de son enquête sur les « biens mal acquis ». Publication du quotidien Le parisien du vendredi 02 mars.

Lire les documents suivants :

Document 1

Document 2

Document 3

Source : lynxtogo

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.