Publicités
Révolution Permanente: Mise au point!

Révolution Permanente: Mise au point!

Nous faisons suite au grand intérêt que la proposition de création d’un mouvement de Résistance patriotique et Révolutionnaire a suscité auprès des Patriotes de tous bords, mais aussi au niveau des suppôts de l’ennemi, qui n’ont pas chômé à la lecture de la Chronique N°00213/02/12, en se faisant passer pour des pro-GBAGBO conseillant la renonciation aux moyens d’action préconisés pour chasser Ouattara de la Côte d’Ivoire à très court terme.
Nous nous en félicitons et nous remercions tous les vrais Patriotes qui ont compris, au-delà des mots, la vision tactique qui sous-tendait la sortie de cette Chronique
Mais devant certains questionnements et propos des Internautes qui nous ont fait sourire, il importe que nous nous adressions aux Patriotes et Résistants qui sauront comprendre le message que nous avons décidé de leur envoyer, afin qu’ils voient au-delà de ce qui se donne de voir.
Depuis le 11 avril 2011, les chiens de guerre lâchés contre la Côte d’Ivoire et son peuple infestent les rues des grandes agglomérations et les ruelles des hameaux de Côte d’Ivoire. De son côté, le commanditaire des crimes, le Colon d’hier à aujourd’hui maintient son schéma de communication mensongère et son mépris meurtrier.
Mais par notre détermination et notre engagement collectif, nous avons déconstruit ce mensonge et dévoilé la vérité à la face du monde.
Dès lors, il nous incombe, de neutraliser les chiens de guerre qui continuent de polluer la vie des Ivoiriens. Et c’est à ce sujet que je vais parler aux Patriotes dans un discours qu’ils comprendront en lisant avec apaisement la présente Chronique.
Notre travail doit être compris comme une danse guerrière à la gestuelle déroutante car incomprise de l’ennemi. D’abord parce qu’elle est le fruit d’une expérience profonde de la psychologie de l’ennemi; ensuite parce que nous avons réussi à conditionner le comportement de l’ennemi par notre art ancestral de dresser des chiens de guerre.
Si aujourd’hui nous ordonnons aux chiens de se lever et d’aboyer, ils vont le faire en sortant dans les rues tout leur arsenal de guerre. Si nous leur crions « gentil Toutou, assis ! ».Ils vont s’asseoir et agiter la queue. Par exemple, le chien Koné Zakaria ne peut plus s’asseoir. Il aboie partout. Eh bien, c’est parce que nous avons voulu étudier son caractère, donc nous lui avons ordonné d’aboyer.
Quand on est dresseur de chiens dont certains sont des chiens enragés, il faut avoir des aliments pour chiens de tous types. Il y en a pour apaiser les chiens surexcités ; il y en a pour endormir les chiens enragés ; il en a pour obliger les chiens à aboyer et courir jusqu’à l’épuisement total ; il en a qui sont des imitations d’os en plastique, pour occuper les chiens, les tenir en haleine, et permettre aux maîtres des lieux de passer à table en toute tranquillité.
C’est ainsi que les Patriotes doivent comprendre certaines communications de la Révolution Permanente.
Hassane Magued et les stratèges réunis au sein de la Révolution Permanente, appartiennent à une très ancienne caste d’initiés chasseurs de fauves. Le fauve étant un prédateur, seul un initié peut engager une partie de chasse destinée à le neutraliser. Pour maîtriser un prédateur aux sens développés, il faut posséder l’art de l’invisibilité, l’art de se déplacer sans faire du bruit, l’art de créer des hallucinations, et également posséder des sens plus développés que tout redoutable prédateur.
Nous étions tranquillement assis dans notre pays, travaillant à son rayonnement international, quand des bandits sont arrivés avec des chiens enragés, des fauves, des braconniers, pour décimer notre peuple, détruire nos troupeaux et faire main basse sur nos terres.
En nous agressant, ils ont prévu l’action, mais ils ont mal apprécié la réaction car ils ne savaient pas qu’un berger froid, calme et profond dont ils ignoraient l’existence était un guerrier légendaire et qu’il allait se dresser contre l’ennemi. Ils ne savaient pas que la Révolution Permanente allait réveiller ce guerrier légendaire, qui à son tour allait réveiller en chaque Ivoirien, l’art ancestral du combat.
Maintenant qu’ils ont ouvert les hostilités, maintenant qu’ils nous ont réveillés de notre sommeil, nous sommes en train de mettre à très rude épreuve leurs nerfs, avant de libérer notre fureur contre l’ennemi déjà encerclé.
Patriotes et dignes fils de la Côte d’Ivoire, regardez Dramane Ouattara comme un animal choisi pour un holocauste. Il sait qu’il va être sacrifié. Il sait que nous le tenons déjà dans les liens de sa propre haine essaimée en Côte d’Ivoire. Mais il ne sait ni le jour, ni l’heure, ni l’arme qui va servir au sacrifice, ni à quelle sauce il va être cuisiné. Tout ce qu’il sait, c’est qu’il ne pourra pas échapper, car déjà, le son des tambours des grands sacrificateurs se rapproche de lui.
Je suis Hassane Magued. Je suis descendant de Chasseurs de fauves. Je suis né guerrier. Je mourrai guerrier. Je ne serai JAMAIS UN HOMME SOUMIS. Et toi ?
A Très bientôt.
Hassane Magued
La Révolution Permanente N°00214/02/12
Infodabidjan.net
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :