Suite aux propos du président intérimaire du Fpi rapportés par le quotidien « notre voie » dans sa parution d’hier (Cliquez ici pour en prendre connaissance), M. Koné Katinan, ministre et porte parole du président Gbagbo a tenu à faire les précisions suivantes : « le président Miaka Oureto m’a confié qu’il ne se reconnaît pas dans les écrits de la presse. Je m’en tiens à cela et j’attends, comme il me l’a confié, qu’on se rencontre dès son retour d’Europe. Pour le reste, je continue de mener la mission que le président Laurent Gbagbo m’a confié conformément à la feuille de route qui a accompagné le mandat qu’il m’a fait transmettre »

« J’avoue que j’ai reçu beaucoup de coups de fil par rapport à cette affaire. Mais par respect pour les Ivoiriens qui souffrent et qui continuent de souffrir, par respect pour les militants du Fpi, par respect pour le président Laurent Gbagbo qui a fait honneur à ma modeste personne en me désignant, par un mandat écrit depuis le 26 mai 2011, comme son porte-parole et représentant, je ne rentrerai dans aucune polémique qui ne pourra servir que la cause de ceux qui rêvent de voir le camp du président Gbagbo s’effondrer » a déclaré, hier, le ministre Koné Katinan Justin dans un entretien téléphonique avec un journaliste du quotidien ivoirien « L’inter ».
Espérons vivement que l’union sacrée autour du président Laurent Gbagbo soit de mise pour que la lutte contre l’arbitraire en Côte d’ivoire soit un succès. C’est d’ailleurs cet appel à l’endroit de toute la résistance ivoirienne et africaine que Le Représentant Adjoint du Porte-parole Europe/Amérique du Président Laurent GBAGBO, M. Claude KOUDOU a lancé dans un communiqué publié par nos soins à la date du 21/02/ 2012. Ce communiqué, le voici (Cliquez ici ).
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.