mer, 25 janv. 2012 – 9:37 Catégorie:

Ivoiriennes de France manifestants dans les rues de Paris.

Publié le mercredi 25 janvier 2012 | IVOIREBUSINESS – Les ivoiriens de France et d’Europe sont déjà sur pied de guerre pour exprimer leur mécontentement à Alassane Ouattara lors de sa visite d’Etat en France du 25 au 28 janvier 2012, à l’invitation de Nicolas Sarkozy.
Tous ont déjà commencé à affluer vers Paris, en provenance de la province et de toute l’Europe. Certains ont même pris un à deux jours de congés maladie.

Ils entendent dire à toute la France que l’hôte de Nicolas Sarkozy n’a aucun respect pour la démocratie et les droits de l’homme, que les FRCI son armée, continuent de tuer impunément les ivoiriens, 9 mois après son arrivée au pouvoir. Ils entendent dénoncer sans ambigüités, la dérive tyrannique du régime Ouattara et des faucons du régime.
Même le Président Barack Obama, pourtant son allié dès le départ, a définitivement pris ses distances vis-à-vis de lui après la répression sanglante du meeting de l’opposition samedi dernier à la place Ficgayo, ulcéré et choqué par le mépris de Ouattara pour les droits de l’homme, la démocratie et la liberté de presse.
Les ivoiriens de la Diaspora entendent, affiches et banderoles à l’appui, inviter instamment la France à emboiter le pas aux USA, en prenant leurs distances vis-à-vis de Ouattara, qui n’a rien d’un démocrate.
La dernière répression sanglante du meeting du FPI samedi dernier à Yopougon par les FRCI, ayant fait 1 à 3 morts et une centaine de blessés, est la preuve de la dérive fasciste de son régilme.
Jeudi 26 janvier, tous se sont donnés rendez-vous devant l’Elysée et dans les rues de Paris, pour dire NON à la dictature en Côte d’Ivoire.
Vendredi 27 janvier à 10H, tous seront devant l’hôtel de ville de Paris, pour dévoiler à Bertrand Delanoë le vrai visage du régime Ouattara, et l’inviter à l’éconduire. Puis à 14h, tous les patriotes seront à l’ambassade de Côte d’Ivoire en France où Ouattara fera une escale.
Catherine Balineau
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.