Cibouton
Le cercle des conseillers français d`Alassane Ouattara s`agrandit au Palais présidentiel du Plateau, à Abidjan. Selon le bimensuel La Lettre du Continent, dans sa dernière livraison en date du 19 janvier 2012, l’Élysée vient d`affecter Thierry Le Roy, membre du Conseil d’État en France, auprès du chef de l’État ivoirien. Cet énarque diplômé de l’École Nationale d`Administration en France (1974, promotion Simone Weil), de Sciences-Po de Paris et titulaire d`un DES de Droit public, arrive pour s`occuper de la réforme de l’État de Côte d`Ivoire.

Il aura donc en charge d`engager et de superviser la réforme de toute l`Administration publique ivoirienne. Notamment les chantiers de la Fonction publique, des services judiciaires, de santé, etc. Thierry Le Roy vient renforcer l`effectif de la dizaine de conseillers français qui travaillent déjà auprès de l`exécutif ivoirien. Il rejoint ainsi le Général Claude Réglat, ancien commandant des Forces françaises au Gabon (FFG, l`équivalent de l`ex-43e BIMA, rebaptisé Opération Licorne depuis quelques années maintenant) arrivé sur les bords de la Lagune Ébrié l`été dernier ; avec pour mission de réformer le secteur de la sécurité et de la défense de la Côte d`Ivoire.
Mais qui est le nouveau Conseiller Thierry Le Roy ? Selon nos recherches, l`homme, âgé de 62 ans, est membre du Conseil d`État français depuis sa sortie de l`ENA, en 1974. Il y est entré comme auditeur, puis s`est occupé des questions de requêtes, de contentieux, etc. au sein de cette une institution publique chargée de conseiller le gouvernement français, et qui est du reste la plus haute juridiction administrative en France. Il a été entre autres, président adjoint de la section de l`intérieur entre 2009 et 2011, après avoir été président de la sous-section au contentieux de 2003 à 2008, toujours du Conseil d`Etat français. En plus de ses fonctions de conseiller d’État, Thierry Le Roy a cumulé d`autres portefeuilles. Il a été notamment membre du Conseil d`administration puis président de l`Office du Tourisme et des Congrès de Paris, chargé de mission auprès du Ministre de l`Intérieur de 1997 à 2000, et président du Conseil supérieur de l`Agence France Presse (AFP). C`est donc une personnalité rompue aux arcanes administratives et même dans les relations publiques et les médias, qui débarque au Palais présidentiel d`Abidjan.
ANASSE ANASSE
Source: L’Inter/Infodabidjan
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.